prophète mohammed

Islam : la religion des arabes ?

Publié le Mis à jour le

551219_10150953497931880_1920135220_nPour beaucoup de non musulman, l’Islam est une religion arabe car elle est née en Arabie au 7eme siècle après J.C. L’Islam n’est pas une religion arabe car « Islam » signifie la « soumission » à Dieu ( = Allah en arabe ). La soumission a Dieu est une religion qui date depuis la création d’Adam (Paix sur lui) et Eve (Paix sur elle) car ces derniers étaient bien soumis à Dieu, comme Abraham, Moïse et Jésus (Paix sur eux) étaient soumis au Dieu unique. Donc pour les musulmans, l’Islam n’est pas né dans l’Arabie du 7eme siècles avec l’avènement du prophète Mohammed (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui) mais depuis la création du premier humain qui est Adam ( Paix de Dieu sur lui).

Maintenant, plaçons-nous du point de vu des non musulmans et admettons que l’Islam soit né au 7eme siècle. Beaucoup associe Islam aux arabes car d’une part il s’agirait d’une religion arabe mais aussi parce que la grande majorité des arabes et pays arabes sont musulmans. Pourtant, ce n’est pas un secret que l’Islam accepte la conversion des non arabe. Cela signifie donc que l’Islam n’est pas une religion arabe mais une religion universelle.

– Salmân al-Farisi était un compagnon du Prophète Mohammed (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui). C’était un perse chrétien qui s’est convertie à l’Islam. – Bilal était un éthiopien convertie à l’Islam et aussi un compagnon du Prophète Mohammed (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui). – Ka’b Al Ahbar était un rabbin des enfants d’Israël (un juif n’est pas forcement un enfant d’Israël; les enfants d’Israël sont les enfants du prophète Jacob dont le surnom est Israël; ici on parle donc d’une identité ethnique et non religieuse) qui s’est convertie à l’Islam du vivant du Prophète Mohammed (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui).

 » Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous vous avons répartis en peuples et en tribus, pour que vous fassiez connaissance entre vous. En vérité, le plus méritant d’entre vous auprès de Dieu est le plus pieux. Dieu est Omniscient et bien Informé.  »

[ Coran, sourate 49 verset 13 ]

De nos jours, il est largement acquis que l’Islam n’est pas une religion arabe car tous le monde sait qu’il y a des non arabes qui sont musulmans. Pourtant, beaucoup s’obstinent à considérer l’Islam comme une religion arabe et à faire des amalgames ( volontairement ou pas ) comme s’il n’existait pas de français de « souche » musulman. Certains font de la provocation pour toucher les arabes en s’en prenant à l’Islam, pourtant pensent-ils à ces de « souche » devenu musulman ? De même, laisse-t-on ces de « souche » musulmans s’exprimer à la TV ?

L’Islam et le fondamentalisme

Publié le Mis à jour le

526290_399299183470864_739176462_n

Qu’est-ce que le fondamentalisme ?

Le fondamentalisme est une tendance conservatrice. Qu’est-ce que « conservatisme » ? Il s’agit d’un état d’esprit qui vise à éviter tout changement, dans le cas de la religion, il s’agit d’une attitude qui refuse le changement des fondements de la religion. Et quoi de plus logique ! On ne joue pas avec la religion car changer les fondements de la religion c’est changer de religion.

Un des synonymes de « conservatisme » est le « traditionalisme », à savoir l’attachement à la tradition , aux valeurs, etc… Il existe plusieurs sorte de tradition, elle peut donc être d’ordre morale, politique, religieuse. En l’espèce, ce qui nous intéresse c’est la tradition religieuse, le fondamentalisme religieux n’est autre qu’un attachement aux valeurs, aux principes que véhicule la religion. Ce qui est reproché aux musulmans, mais aussi aux religieux plus généralement, c’est d’être attaché à leur religion ! Simple comme bonjour quand on connait le sens réel des mots.

Les gouvernements, les politiques, les médias, les non-musulmans hostile à l’Islam, etc… veulent donc que les musulmans abandonnent leur religions pourtant la laïcité n’est-elle pas sensé autoriser les musulmans et les religieux en général de pratiquer leur religion sans contrainte tant que cela ne va pas à l’encontre de la législation ? Ces individus ne violent-ils pas la législation française, voir de l’Union €uropéenne ? Eux qui se présentent comme défenseur de la moralité contre la barbarie ? Ils violent le droit à la pratique religieuse que chaque citoyen est sensé pouvoir exercer. En France, il s’agit de l’article 1er de la Constitution :

 » La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances […] »

Lien : http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/la-constitution-du-4-octobre-1958/texte-integral-de-la-constitution-de-1958.5074.html#refpreambule