Moussa

IslamRéinfo TV : Le Judaïsme et le Christianisme sont-elles ou étaient-elles des religions d’Allah ?

Publié le

Moïse / Moussa (Aleyhi Salam) et Jésus / `Issa (Aleyhi Salam) étaient musulmans et non pas juifs et chrétiens. L’Islam (soumission à Allah) n’est pas une religion qui est apparue avec le Prophète Mohammed (Sala Llahou Aleyhi wa Salam) mais qui existe depuis Adam (Aleyhi Salam). Cette vidéo a pour but d’éclairer les musulmans qui pensent que le Judaïsme et le Christianisme étaient des religions révélées par Allah alors qu’il s’agit de falsifications de l’Islam tel qu’il a été révélé à Moïse et à `Issa (Aleyhim Salam).

El-Rify : Tariq Ramadan à propos de Nelson Mandela, les 5 erreurs et le Symbole d’une pensée !

Publié le Mis à jour le

Réaction du frère El-Rify sur les propos de Tariq Ramadan concernant la possibilité que Nelson Mandela puisse accéder au Paradis :

Aissam Aït Yahya : Sécularisation de la foi musulmane !

Publié le Mis à jour le

Il s’est fait connaître en développant des analyses atypiques sur la réalité du monde contemporain au prisme de l’Islam. Son premier ouvrage De l’idéologie islamique française a posé les fondements théoriques d’une posture intellectuelle militante, de plus en plus adoptée par la nouvelle génération de musulmans occidentaux. Ce dernier opus présente une étude critique et originale des argumentaires théologiques qui, au sein de l’Islam, prônent la laïcité et la sécularisation.
Aissam Ait-Yahya analyse les fondements de la sécularisation et de la laïcisation du monde musulman, en cherchant à vérifier si, comme pour le christianisme, il n’existe pas une interprétation religieuse facilitant ces processus. Il pense trouver cette justification laïque dans une vieille hérésie apparue au Ier siècle de l’Islam, dénommée  »Irja ». Il prouve que cet irja a de grandes affinités avec la théologie de Paul de Tarse et avec le judéo-christianisme. Les mécanismes induits par cette pensée « murjite » aboutissent, selon lui, à la création d’une laïcité musulmane, présente même au sein des courants les plus fondamentalistes, tel que le salafisme.

Les origines chrétiennes d'une laïcité musulmane