Manuel Valls

Conseil de lecture : D’Etienne à Vernochet, L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

Publié le Mis à jour le

1781894_1446597455569610_968190945_n« D’Etienne à Vernochet : L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique » de l’Observatoire des Islamologues de France a pour but de dévoiler la stratégie des orientalistes laïcards qui tentent de remplacer l’Islam orthodoxe par le soufisme d’Ibn ‘Arabi. Vous y trouverez une analyse de la doctrine d’Ibn ‘Arabi : l’Unicité de l’Être (Wahdatul-wujûd) qui affirme que Dieu et ses créatures ne font qu’un. Une hérésie manifeste pour toute personne qui connaît l’islam et qui a lu au minimum soit le Coran, soit la biographie du Prophète Mohammed (Sala Lahou aleyhi wa Salam). Cette doctrine hérétique est contraire à l’Unicité de Dieu (Tawhid) révélée au Prophète Mohammed (Sala Lahou aleyhi wa Salam) par Allah Sobhana wa  Ta’ala.

L’Observatoire des Islamologues de France met en évidence la volonté des orientalistes et politiques occidentales (chapeautés par la franc-maçonnerie) de soustraire le Tawhid par la doctrine hérétique du Wahdatul-wujûd.

C’est une étude que je recommence vivement et qui complète le livre de Aïssam Ait-Yahya « Les Origines Chrétiennes d’une Laïcité Musulmane : l’Ijra ou la chaînon manquant » car se dernier se concentre principalement sur la doctrine de l’Ijra et ne s’étends pas sur la subversion du soufisme hétérodoxe et son alliance avec les ennemis de l’Islam. Je recommande aussi la lecture d’un autre ouvrage de Aïssam Ait-Yahya qui complète ces différentes études : « De l’Idéologie Islamique Française ou l’éloge d’une Insoumission à la Modernité« .

Cette étude est disponible gratuitement sur le site de L’Observatoire des Islamologues de France et aussi dans la section téléchargement du site.

Téléchargement : D’Etienne à Vernochet, L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique !

Publié le Mis à jour le

Analyse de l’Observatoire des islamologues de France des pseudo-spécialistes de l’islam qui tentent de remplacer l’islam sunnite orthodoxe par le panthéisme de soufis comme Ibn ‘Arabi ou Al-Hallaj.

Fichier format PDF

LES CHAPITRES DU LIVRE1781894_1446597455569610_968190945_n

  • Le chevalier du Grand Orient
  • Du monothéiste franc-maçon au musulman athée
  • L’injection maçonnique
  • « Il n’y a que Dieu qui soit Dieu »
  • Les précurseurs de Bruno Étienne
  • Les soufis islamologues
  • L’islamologie mondialiste
  • L’exploitation maçonnique d’arabes
  • La soumission de l’Islam de France
  • Vernochet, l’intrus maçon
  • L’imam Mâlik, un Wahhabite ?
  • L’esprit de l’Islam

Site de l’Observatoire des Islamologues de France

Aissam Aît-Yahya : Doux Ramadan d’un été suffoquant dans la « douce France » (Réflexion du bled après la nuit de Trappes)

Publié le

ramadan-chaud-france

« Construire cette communauté, forte et indépendante, organisée et soudée, en France, par ce que certains appellent le communautarisme en le diabolisant (bizarrement….), en attendant de rejoindre notre véritable communauté, est le seul horizon viable pour nous. »

____________________________________________________

بسم الله الرحمن الرحيم

Au nom d’Allah, Le Tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux

______________________________________________________

Traditionnellement l’été en France, est déjà une période assez  « chaude » sans même parler température et météo : des centaines de milliers de jeunes sont coincés entre les murs de leurs cités, pas de cours, pas de travail, pas de vacances.

D’ailleurs les municipalités des grandes villes se préparent toujours à l’avance pour gérer cette période,comment va t-on pouvoir gérer cette horde de « grimlins » ??? Chacune a son plan et sa méthode, en espérant qu’ils tiennent jusqu’à la rentrée…

Si on rajoute à cela le Ramadan, la période est encore plus spéciale, le corps et l’esprit sont dans un état particulier, même les moins pratiquants de l’Islam au quotidien, s’astreignent à cette discipline et ascèse, qui leur donne une sensibilité accrue, des sentiments de solidarité communautaire plus forts qu’auparavant : il y a les musulmans jeûneurs et il y a les « autres ». Les comportements s’uniformisent, car il y a une tendance à vivre au même rythme et de la même manière.

Pourtant le début de l’été avait mal commencé avec les multiples agressions visant nos sœurs voilées.

De France, à l’intérieur, on a toujours tendance à se focaliser sur un point précis, en l’occurrence ces actes de lâcheté qui nous font bouillir le sang… Mais une fois à l’étranger, on a une autre perspective de ces faits divers, on voit tout ça de loin, donc en long, large et travers.

Une vue d’ensemble du paysage « France », l’entièreté du schéma se profile, on a plus une vision partielle de tel ou tel élément, mais on s’aperçoit de l’immense cohérence de tout l’ensemble.

Alors laissez-moi vous dire par ces divers faits divers ce qu’on y voit et qui n’est pas très prometteur :

– Rappelons déjà à tous (notamment à ceux qui ont participé politiquement à cette situation) que c’est Valls le (leur) ministre de l’intérieur « lié de manière éternelle à Israël » [1] qui avait fait du voile musulman, une cause prioritaire dans le pays, comprenez bien : « Dévoiler la musulmane » [2].

Car si vous vous n’avez pas compris, il faut dire par contre qu’il a été très bien entendu et compris par de zélés exécutants. Les juifs, eux, peuvent être « fiers de porter leurs kippa en France » [3] et surtout d’avoir pour ami un tel goy.

Dalil Boubakeur, le Béni-oui-oui national, le Chibani-larbin Number One, qui a fait son (éternel) come-Back pour diriger son Conseil Français du Couscous et de la Merguez, reçoit pour l’iftar à la Mosquée de l’intérieur ce même Valls qui nous offre « son message d’affection » avec un thé à la menthe, des moustachus à profusion et une belle ambiance bougnoulesque néo-coloniale. Que Valls se rassure, on avait très bien compris ses messages (nous en tout cas).

A Drancy, chez Charles-roumi, c’est encore bien meilleur, c’est carrément l’ambassadeur de l’entité sioniste occupante qui récite la fatiha pour l’iftar (machaaaaaaa Allah : rien à dire le beau comportement d’un musulman cela peut faire des miracles !!!! Que les cheikh et imams machins truc bidules chouettes en prennent de la graine, y a des efforts à faire encore). Patientons, bientôt, il dirigera lui-même la prière et Charles-roumi fera l’iqama : futur bel exemple de la tolérance musulmane dans le respect des valeurs de la démocratie laïque…

– Dans le même temps, c’est une vulgaire prostituée d’un pays de l’est, Inna Shevchenko qui à peine débarquée en France, se voit l’immense et hautement symbolique privilège (quasi inouï dans les annales de la ripoublik française) de représenter la « Marianne de la jeunesse » sur les timbres de la poste. Là encore comprenez le message du président Hollande et de sa clique socialo-sioniste. Une haineuse et vulgaire femen, qui insulte le Ramadan et l’Islam [4], qui envoie ses sbires en Tunisie, en Marianne de la « Jeunesse »… La jeunesse musulmane française se doit d’apprécier le message de tolérance à sa juste valeur « Liberté (d’être comme on vous dit d’être), Egalité (une fois que vous êtes comme nous mais pas trop quand même), Fraternité (tant que cela nous engage à rien)« . Les femmes apprécieront le symbole du féminisme libertaro-maçonnique qui leur est présenté comme modèle d’émancipation.

– Autre fait divers intéressant : l’arrestation préventive et la libération tout aussi immédiate d’un norvégien, aux idées apparemment « extrêmes » et xénophobes, ayant un profil à la « Breivik », car « potentiellement susceptible de prétendre vouloir préparer un possible acte terroriste » après que sa femme française ait acheté plusieurs armes à feu. On est assez stupéfaits des réactions de la presse, certains vont même aller accuser de défaillance la DCRI, qui aurait fait un excès de zèle pour une personne, (rappelons-le) ayant déjà commis un meurtre, et qui était un des destinataires privilégiés du livre testament d’Andrei Brevik. Soyons clair, s’il n’a rien fait ou que son dossier est concrètement vide, qu’il soit libéré n’est pas du tout le problème, bien au contraire.

Mais en réalité, encore une fois, heureusement pour lui qu’il n’était pas musulman converti à « l’islam radical » avec des idées « extrêmes ». Car si c’était sa femme (en Nikab) qui avait acheté un pistolet à grenaille avec des balles à blanc et qu’en plus Mohammed Merah (rahimoullah) lui avait envoyé un simple et banal petit mail fraternel… Alors là, parions que tout aurait été autrement, il n’aurait pas été relâché aussi vite, et il aurait été expulsé au bout de son long (très long) mandat de dépôt. Et tout le système politico-médiatique aurait salué l’extrême vigilance et la grande qualité de « nos » services, à coup de bla-bla immonde dans la presse…

Et finalement allons à Trappes :

Car tout ceci, toutes ces affaires et/ou faits divers décrits (petit exemple estival de ce qui se passe tout au long de l’année), au fond d’elle la jeunesse musulmane le ressent de manière innée et inconsciente en elle : la haine, l’injustice, le deux-poids deux-mesures, le sentiment d’être la cible claire et nette, les traitements inégaux, les provocations constantes, les politiques de stigmatisation, les attaques systématiques contre l’Islam, ses signes, symboles, rites et croyances. En un mot : l’état de guerre larvée contre l’Islam et les musulmans dans ce pays.

Il a donc suffi d’une petite étincelle de trop à Trappes pour qu’un commissariat soit assiégé par 200 jeunes. Le « miracle d’Argenteuil » où l’affaire fut quasi-étouffée, ne s’est pas reproduit cette fois…

Un petit contrôle d’identité sur une sœur voilée d’un nikab, avec des fonctionnaires de police dont on connaît très bien le « professionnalisme et l’amabilité » dans ce genre de procédure a entraîné une suite logique d’événements et de conséquences [5].

Rappelons que la police ne constitue que les chiens de garde du pouvoir politico-médiatique, en somme les agents de VALLS et de CHARLIE HEBDO, main dans la main, contre l’ISLAM AUTHENTIQUE.

D’où le fait que les sbires puants du système, qu’ils soient imam ou militant associatif conformiste, sont de précieux alliés dans cette stratégie. La population française ne fait que reproduire les schémas mentaux abrutissants fabriqués par TF1 et M6, l’Humanité et le Figaro, qui montrent ce qu’est le « bon islam des gentils musulmans » et le « mauvais islam des très mauvais musulmans » (qui au final ne sont pas de vrais musulmans puisque « c’est pas ça l’islam ! »).

L’affaire de Trappes et les autres à venir (on vous le disait déjà dans un article précédent) ont le mérite de nous faire remarquer qu’il y a un décalage énorme, un gouffre sans fond entre les pseudo-responsables communautaires collaborant de fait à cette situation, avec la masse de ces jeunes qui crient « Allahu Akbar » en attaquant un symbole de l’ordre inique…

La faille est là, elle va irrémédiablement se creuser, on entre dans un cercle vicieux général où tout se met patiemment en place ; petit à petit nous allons sauter le pas vers un grand inconnu.

5 ans, 10 ans, ou 20 mois, personne ne peut le dire, mais dans la cocotte-minute « France » la tension est explosive, et c’est toujours pendant les étés que l’on ressent les fuites de sa pression.

Alors, ces immenses énergies positives ou négatives déployées par ces jeunes à Trappes et par les musulmans en général, sont vus d’ici comme des spasmes presque futiles, des réactions spontanées inefficaces à régler le problème à sa source, quand on les inscrit dans l’immensité du paysage que nous avons décrit : des coups d’épée dans la mer.

Or la tempête et de grosses vagues se profilent à l’horizon.

Il faut canaliser ces énergies et les nôtres en les structurant islamiquement dans une stratégie « Penser Global et agir local ».

Penser global : la micro-situation française n’est que le reflet d’une situation mondiale, la guerre contre la réalité de l’Islam et ses partisans prend simplement des formes différentes selon le contexte et c’est une évidence. Dans notre monde mondialisé, l’international peut apporter une solution (ou un problème) en France, et la France une solution/problème à l’international. Penser global c’est aussi penser réapprendre doctrinalement la globalité de l’Islam, religion et système, politique et religieux, public et privé, individuel et collectif pour apporter une solution générale et viable pour tous : la création du système islamique et l’imposition de son ordre souverain, fort et indépendant face à l’Occident ; s’activer pour le retour de l’entité civilisationnelle musulmane qui a déjà existé dans l’histoire de l’Islam, comme seule solution globale pour notre futur.

Penser global c’est aussi comprendre que les traîtres, les hypocrites et nos ennemis en France, sont exactement les mêmes que ceux de l’étranger, et vice versa pour nos frères, amis et alliés.

Agir local : en France et en Europe, à la reconstruction identitaire islamique individuelle et collective est le préliminaire essentiel à la construction d’une communauté forte et soudée capable de protéger et d’assurer la défense des musulmans et leur intégrité. Rien ne sert de s’investir dans des formes de lutte ou d’activisme diluant l’identité musulmane dans le vaste moule de l’activisme conformiste toléré par le système en croyant être en plus en mode « offensif et attaque » ; en faisant accroître le mal parmi les nôtres et en jouant le jeu de nos pires ennemis. En terre non musulmane resserrons les rangs et jouons la défense sur notre propre base avec nos seules règles du jeu, selon notre propre plan.

Mais par contre en terre musulmane, les musulmans se doivent être offensifs et en mode attaque, puisqu’ils sont en théorie chez eux [6], ils doivent être présents sur tous les fronts de la lutte qui a déjà commencé en de nombreux endroits : politique, idéologique, culturel et militaire. Le tout en étant toujours imprégnés de la pensée globalisante de la réalité de l’Islam et de son authenticité, et en ne l’altérant pas par des méthodes, principes ou moyens étrangers à son esprit, qui de toute façon ne pourront aboutir qu’à un échec (l’exemple égyptien actuel en témoigne encore).

Construire cette communauté, forte et indépendante, organisée et soudée, en France, par ce que certains appellent le communautarisme en le diabolisant (bizarrement….), en attendant de rejoindre notre véritable communauté, est le seul horizon viable pour nous.

La seule manière de protéger nos soeurs, nos enfants, et nos vies, c’est de nous activer nous-mêmes, sans pleurnicherie des pleurnichards, sans mendicité envers l’Etat coupable.

Telle est aussi la spécificité et l’objectif rare, et même unique dans le triste paysage français, sur laquelle se base Anâ-muslim, quand tout est observé de loin, confirmant ce que l’on a vu et vécu de près.

Aissam Aît-Yahya, pour Anâ-Muslim

__________________________________________________________________________________

[1] http://oumma.com/Manuel-Valls-Je-suis-lie-de

[2] http://www.ana-muslim.org/manuel-valls-le-voile-le-combat-fondamental-de-la-republique/

[3] http://www.youtube.com/watch?v=WSCxmenX9r0

[4] http://lci.tf1.fr/france/societe/la-chef-de-file-des-femen-en-france-s-en-prend-a-l-islam-sur-twitter-8137399.html

[5] http://www.ana-muslim.org/les-evenements-sur-trappes-un-point-de-non-retour/

[6] http://www.youtube.com/watch?v=zfgR1al4TWg

Source : http://www.ana-muslim.org/doux-ramadan-dun-ete-suffoquant-dans-la-douce-france-reflexion-du-bled-apres-la-nuit-de-trappes/

Daniel-Youssof Leclercq : Alors, pourquoi vous les invitez ?

Publié le Mis à jour le

article_valls« Tout le monde est bien conscient qu’à des fins électoralistes et limite discriminatoires, les politiciens de tous bords n’ont de cesse de courtiser le petit peuple cocardier. Il va sans dire que, pour ce faire, ils ne loupent pas la moindre occasion d’égratigner l’Islam et d’insulter ses fidèles en prétextant, mordicus, de ne fustiger que ceux qui sont les plus radicaux. Mon œil ! On peut légitimement se poser la question pourquoi, au lieu de dédaigner purement et simplement ces malotrus, certains Musulmans frileux poussent le masochisme jusqu’à se croire obligés de les convier à leurs festivités ?

Je suis sidéré de voir à quel point ceux qui prétendent nous régenter se croient tout permis et manquent de savoir-vivre. Vous, quand vous êtes invités à une cérémonie un tant soit peu officielle, même si vous n’en pensez pas moins, il ne vous viendrait pas à l’idée de critiquer tout haut la robe de la mariée, de dire que « la maîtresse de maison a des goûts de chiottes » ou de traiter les convives de « trous de balles ». Eh bien nos dirigeants politiques, eux, ça ne les dérange pas plus que ça de mettre les pieds dans le plat et de gâcher les festivités. Ces malappris poussent le vice jusqu’à profiter que les convives soient rassemblés et qu’on leur fasse une tribune pour tirer publiquement les oreilles de leurs hôtes.

L’ex-Premier Ministre François Fillon et l’actuel Ministre de l’Intérieur Manuel Valls sont les deux derniers goujats en date à s’être crus autorisés à donner des leçons de tolérance, de civisme et de laïcité au cours de cérémonies d’inauguration de mosquées. Au lieu de témoigner de l’empathie à l’assistance et de profiter de l’occasion pour tisser des liens d’amitié, ils n’ont pas pu s’empêcher d’être lourdingues. Et de condamner le fondamentalisme et l’Islam radical, et de blâmer les influences étrangères, et de menacer d’expulsion ceux qui défient les lois et les valeurs françaises, et de fustiger ceux qui nient le droit des femmes, et de promouvoir la panacée laïque, bla, bla, bla… [1]

La solution, pour l’avenir, ce serait la lettre de non-invitation, en recommandé avec accusé de réception : « Compte tenu des précédents constatés, nous avons l’honneur de ne pas vous inviter à l’inauguration de… ». Ce serait encore le meilleur moyen de garantir le minimum de considération réciproque à préserver entre la République laïque et les véritables représentants de l’Islam. Et puisqu’on y est, si les Ministres de la Police Nationale (= de l’Intérieur), au lieu d’opposer à tout bout de champ aux croyants une laïcité agressive et partisane, commençaient déjà par se l’infliger à eux-mêmes en cessant de s’ingérer dans les affaires religieuses, ça nous ferait un belle jambe. Tant qu’ils s’emploieront à imposer aux Musulmans en France des organisations dites représentatives à leur botte (CORIF ou CFCM) et à restreindre les pratiques extérieures islamiques, on ne pourra que conseiller de les « éviter » plutôt que de les « inviter ». »

——————————————————-

——————————————————-

[1] « La République sera intransigeante avec ceux qui entendent la contester et je n’hésiterai pas à faire expulser ceux qui se réclament de l’islam et représentent une menace grave pour l’ordre public et qui, étrangers dans notre pays, ne respectent pas nos lois et nos valeurs »,. « Les prédicateurs de haine, les partisans de l’obscurantisme, les intégristes, ceux qui veulent s’en prendre à nos valeurs et à nos institutions, ceux qui nient les droits des femmes, ceux-là n’ont pas leur place dans la République. Ceux qui sont sur notre territoire pour défier nos lois, pour s’en prendre aux fondements de notre société n’ont pas à y rester » (Manuel Valls, le 27 septembre 2012 à Strasbourg). 

« ceux qui, par leurs actions, leurs paroles, dénaturent et abîment le message de l’islam dont ils prétendent, par ailleurs, avoir le monopole », « Il n’y a pas de place en France pour les groupements radicaux et pour leurs prédicateurs qui veulent importer la haine et la division », « La République, enfin, sera toujours aux côtés de celles et ceux, souvent seuls, qui, avec courage, tentent de se soustraire aux intégrismes, aux fausses coutumes, aux pratiques rétrogrades qui emprisonnent l’individu. Elle entend d’ailleurs être particulièrement attentive au strict respect des droits des femmes », « les rues ne peuvent pas être l’espace que la République consent à des fidèles pour la prière », « Il faut s’assurer que tous ceux qui s’adressent aux fidèles – et ils sont nombreux – ont une connaissance réelle et partagent les valeurs fondamentales du pays dans lequel ils s’expriment. Il est paradoxal que, dans une assemblée de fidèles, celui qui dirige la prière soit parfois celui qui a le moins d’ancienneté sur le territoire national, le moins de liens avec notre pays », « Je sais les liens qui existent entre de nombreux musulmans, souvent étrangers ou récemment naturalisés, avec leur pays d’origine. Mais notre responsabilité, c’est de progressivement construire un islam de France, un islam qui trouve pleinement ses racines dans notre pays ». (Manuel Valls, le 6 juillet 2012 à Cergy). 

« L’ennemi de la cohésion nationale c’est le repli clanique, c’est le communautarisme et c’est l’intégrisme religieux qui en est l’une des formes les plus dangereuses. Toute religion peut être confrontée à des dérives et toute religion peut être défigurée par des personnes qui prétendent régler l’ensemble des relations et des comportements de la société en son nom. L’intégrisme n’a pas sa place dans une démocratie. L’intégrisme a encore moins sa place dans la République Française », « Mesdames et Messieurs, mes Chers Amis, il ne faut pas s’y tromper, en renvoyant une image sombre et sectaire, les personnes qui dissimulent leur visage, au prétexte de leur foi, sont consciemment ou non les opposantes à l’Islam de France que vous avez contribué à construire. L’Islam de France, l’Islam que vous vivez au quotidien n’a rien à voir avec cette caricature qui abaisse les lumières de votre foi. Il n’a rien à voir cet extrémisme qui méprise votre adhésion pleine et entière aux principes laïcs et républicains de la France. Et c’est pour cela que vous devez vous dresser au premier rang contre ce détournement du message religieux. C’est à vous, les premiers, de faire gagner l’intelligence contre l’obscurantisme, de faire gagner la tolérance contre l’intransigeance. » (François Fillon, le 28 juin 2010 à Argenteuil)

Aïssam Aït-Yahya : Crèche Baby Loup, Laïcité, Vote !

Publié le

Aïssam Aït-Yahya, invité de l’émission Forum Débat sur Beur FM, sur le thème du rejet de la cours de cassation du licenciement pour port du hijab de l’employée musulmane de la crèche Baby Loup. Autres sujets abordés : la laïcité et le vote.

Pour en savoir plus sur le sujet :

9782953390971