ibn kathir

IslamRéinfo TV : Réponse à Aldo Stérone sur le calife `Othman Ibn `Affan !

Publié le Mis à jour le

Réponse à la vidéo d’Aldo Stérone qui porte le titre « L’histoire non racontée du Califat – Uthman » où il occulte beaucoup d’éléments dans le but de salir `Othman Ibn `Affan aux yeux des ignorants mais surtout pour diaboliser la fonction de Calife et le système du Califat.

Les chaytanes/démons peuvent-être des hommes ou des djinns ! (Sourate 2 verset 14)

Publié le Mis à jour le

jjj « Cependant, lorsqu’ils rencontrent des croyants, ils leur disent : «Nous sommes des vôtres» , mais, dès qu’ils se retrouvent avec leurs démons, ils se déclarent des leurs en disant : «Nous sommes avec vous. Nous ne faisions que plaisanter, rien de plus.» »

[Coran, sourate 2 versets 14]

——————————————————

Ce verset est la preuve qu’il existe des démons/chaytanes hommes et des démons/chaytanes djinns. Les djinns n’étant pas tous des chaytanes, car un chaytanes (ou démon) sont les partisans de Iblis le maudit. Or, il y a des partisans d’Iblis chez les djinns et chez les hommes comme en témoigne ce verset.

——————————————————

Voici l’explication du verset :

« Allah le Tout-Puissant dit : Quand ces hypocrites rencontrent les croyants, ils disent : « Nous sommes des vôtres« ; et prétendent la foi, l’alliance et l’amitié et ce pour les tromper par leur hypocrisie et leur malice et afin d’assurer leur part dans les biens et les butins;

« mais, dès qu’ils se retrouvent avec leurs démons« ,

c’est-à-dire quand ils partent et retournent vers leurs maîtres et leurs notables : les rabbins des juifs et les chefs des mécréants et des hypocrites, ils se dévoilent.

Ibn Jarir dit : Les démons [chaytanes] peuvent-être des djinns et des êtres humains comme l’affirme le Tout-Puissant :

« C’est ainsi que Nous avons suscité à chaque prophète des ennemis, parmi les hommes et les djinns, qui inspirent les uns aux autres de jolis discours, par pure vanité. Et ils n’agiraient pas ainsi, si ton Seigneur le voulait. Laisse-les donc à leurs inventions mensongères ! »

[Coran, sourate 6 versets 112]
[Volume 1 de l’exégèse d’Ibn Kathir, édition Darussalam, pages 140 et 141]

 

IslamRéinfo TV : Histoire de la franc-maçonnerie

Publié le Mis à jour le

Histoire de la franc-maçonnerie des origines jusqu’à nos jours.

Conseil de lecture : Biographie du Prophète Mohammed de Ismaïl Ibn Kathir

Publié le Mis à jour le

Biographie du Prophète MohammedLa biographie du Prophète Mohammed (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui) est indispensable pour comprendre le Coran mais aussi pour le musulman au quotidien. En effet, le Prophète (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui) est le modèle de tous les musulmans, l’idéal vers lequel ils doivent tendre donc comment être musulman et ne pas connaître sa vie ? Comment définir ce que doit-être un musulman sans avoir lu la biographie de la meilleur des créature ?

Lire la biographie du Prophète Mohammed (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui) est avant tout une meilleur compréhension de la religion et permet de « matérialiser » les injonctions coraniques et prophétiques de façon concrètes dans la vie de tous les jours. Connaître la vie du Prophète (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui), c’est aussi s’immuniser (avec la permission d’Allah et Son soutien) contre les détracteurs et les égarés car beaucoup de situations vécu par le Prophète (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui) et ses compagnons sont similaires aux nôtres. Enfin, lire cette biographie permet de contextualiser la descente des versets coranique et donc avoir une meilleurs compréhension de la Révélation.

Je préconise la biographie de l’historien, savant et érudit Ismaïl Ibn Kathir (Qu’Allah lui fasse miséricorde) aux éditions Universel car elle est le produit d’un savant reconnu dans le monde musulman et aussi parce qu’elle est basée sur des hadiths contrairement à certaines biographies où la vie du Noble Messager (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui) est contée sans avoir recours (ou peu) aux hadiths. Ajoutons à cela une excellente traduction de Messaoud Boudjenoun.

Réponse à l’article : « L’islam flatte les passions et les vices ! »

Publié le Mis à jour le

419299_466188616779831_2118105440_nPlusieurs articles du blog bibliothèque de combat ont attirés mon attention. L’auteur parle de l’islam alors qu’il ne maîtrise pas du tout son sujet et apparemment il se fonde sur des œuvres écrites par certain catholique. Ces derniers n’ont aucune connaissance de l’islam et cela se ressent dans leur écrits. Que des chrétiens pensent que l’islam n’est pas la vraie religion est logique, qu’ils la trouvent contraire à certains de leur principes fondamentaux l’ai aussi mais il ne faut pas mentir délibérément ou alors étudier la chose sérieusement.

Il est clair qu’en lisant juste le titre de l’article que la personne ment ou ne connait rien à l’islam surtout lorsque le Coran nous appel de façon régulière à s’écarter des passions et des vices.

J’ai choisi de répondre à un article en particulier qui a pour titre : « L’islam flatte les passions et les vices » et n’est autre que le copier collé des propos tenus par Mgr Gaume dans « Credo, le refuge du Chrétien dans les temps actuels » en 1866.

Vous pouvez retrouver l’article en question ici :

http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2013/02/25/lislam-flatte-les-passions-et-les-vices/

Voici ce que dis Mgr Gaume : « Par la même cause s’expliquent les succès de Mahomet. A la tête d’armées fanatiques, le chamelier de la Mecque se présente à l’Arabe ignorant et corrompu; puis, le sabre d’une main, la coupe des plaisirs de l’autre, lui dit: Crois ou meurs. »

Le Prophète Mohammed (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui) n’a jamais forcé quiconque à se convertir à l’islam car Allah a interdit les conversions de force puisqu’une telle conversion ne serait qu’hypocrisie. En effet, Allah parle des hypocrites dans le Coran et met garde contre le fait de l’être car Allah connaît ce qu’il y a dans les cœurs, or une conversion de force n’est qu’hypocrisie, il n’y a rien de sincère.

« Certes, Dieu connaît parfaitement les croyants, comme Il connaît parfaitement ceux qui sont hypocrites. » [Coran, sourate 29 verset 11]

« Et il en fut ainsi afin que Dieu châtie les hypocrites et les idolâtres parmi les hommes et les femmes, et afin aussi qu’Il agrée le repentir des croyants et des croyantes. Dieu est Plein d’indulgence et de compassion. » [Coran, sourate 33 verset 73]

« Le revers que vous avez essuyé le jour où les deux armées se sont affrontées a été voulu par Dieu pour reconnaître les vrais croyants et démasquer les hypocrites qui, invités à combattre pour la Cause de Dieu et à repousser l’ennemi, répliquèrent : «Nous vous suivrions, si nous savions qu’un vrai combat allait s’engager.» Ils étaient ce jour-là proches bien plus de l’impiété que de la foi, et ils disaient tout haut le contraire de ce qu’ils pensaient tout bas. Mais Dieu est le mieux Informé de ce qu’ils pensaient réellement. » [Coran, sourate 3 versets 166 et 167]

« Qu’avez-vous à vous diviser en deux clans à propos des hypocrites? Dieu ne les a-t-Il pas refoulés dans le camp des impies pour prix de leurs agissements? Vous voulez donc remettre dans le droit chemin ceux que Dieu a égarés? Mais il n’y a point de rachat pour ceux que Dieu a voués à l’égarement. » [Coran, sourate 4 verset 88]

« Pour toute bonne nouvelle, annonce aux hypocrites qu’un châtiment douloureux leur est réservé ! Ces hypocrites qui prennent leurs alliés parmi les infidèles, de préférence aux croyants, comme s’ils étaient à la recherche de la puissance auprès d’eux. Eh bien ! Qu’ils sachent que la puissance, toute la puissance, n’appartient qu’à Dieu !«  [Coran, sourate 4 versets 138 et 139]

« Les hypocrites croient pouvoir tromper Dieu, mais Dieu fait toujours retourner leurs stratagèmes contre eux-mêmes. C’est ainsi que, quand ils s’apprêtent à faire la salât, ils la font avec paresse et ostensiblement, et n’invoquent Dieu que très rarement. » [Coran, sourate 4 verset 142]

On voit bien que l’islam rejette les hypocrites donc je ne vois pas en quoi forcer quelqu’un à devenir musulmans pourrait servir si ce n’est d’avoir des ennemis prêt à trahir les musulmans de l’intérieur. D’ailleurs vous remarquerez qu’il ne donne aucune preuve de ce qu’il raconte, ce ne sont que de pur spéculations. Les musulmans aimeraient bien avoir un exemple de conversion forcé de la part du Prophète Mohammed ( Paix et Bénédiction de Dieu sur lui ) mais malheureusement, les détracteurs de l’islam n’en apportent jamais. Ils parlent d’un homme qui a conquit la Mecque sans se battre, en entrant dans la ville en baissant la tête en signe d’humilité et qui a interdit aux musulmans de tuer les non-musulmans de la ville ?

El-Hâfidh El-Bayhaqî a rapporté d’après Thâbit, d’après Anas qui a dit :  » Le Prophète ( Paix et Bénédiction de Dieu sur lui ) est entré à la Mecque, le jour de sa conquête, le menton sur la selle de sa monture, par humilité. » [ Biographie du Prophète Mohammed d’Ibn Kathir, édition Universel, page 816 ]

El-Bayhaqî a rapporté d’après Qays d’après Abî Mass’oud qui a dit qu’un homme avait parlé avec le Prophète ( Paix et Bénédiction de Dieu sur lui ) le jour de la conquête de la Mecque, tout en tremblant. Celui-ci lui dit : « Calme toi, je ne suis que le fils d’une femme de Koreïch qui mangeait de la viande séchée ! » [ Biographie du Prophète Mohammed d’Ibn Kathir, édition Universel, page 816 ]

Le jour de la conquête de la Mecque, le Messager d’Allah ( Paix et Bénédiction de Dieu sur lui ) s’adressa aux Koreïchites en ces termes : « Ô gens de Koreïch ! Que pensez-vous que je vais faire de vous ? » Ils répondirent : « Du bien frère généreux, fils d’un frère généreux ! » Il ( Paix et Bénédiction de Dieu sur lui ) leur dit : Partez, vous êtes affranchis ! » [ Biographie du Prophète Mohammed d’Ibn Kathir, édition Universel, page 810 ]

Mgr Gaume continu : « Dans la foi qu’il demande pendant la vie, est l’autorisation de piller, de tuer, de réduire en esclavage tout ce qui n’est pas croyant; après la mort, le gage de tous les plaisirs sensuels dans un paradis de voluptés. »

Encore des mensonges et des gros clichés comme « les plaisirs sensuels dans un paradis de voluptés ». On retrouve cette patte DSK et surtout très moderne, à ne penser que le plaisir sexuel est au centre de tout, la théorie de Freud en somme. Il est clair que l’administrateur du blog ne connaît rien à l’islam, pas plus que Mgr Gaume. Quand Allah parle de combattre pour la religion, Il ne met jamais en avant des plaisirs sensuels pour affermir le croyants mais il lui parle de gagner le paradis et d’échapper à l’enfer. Si je ne me trompe pas, dans le christianisme ont parle de gagner le salut. En islam c’est exactement la même chose. Il nous parle aussi d’autorisation de piller, or il est strictement interdit de voler en islam.

« Prophète ! Si des croyantes se présentent à toi pour te prêter serment d’allégeance en s’engageant à ne pas donner d’associés à Dieu, à ne pas voler, à ne pas commettre de fornication ni d’infanticide, à ne pas attribuer à leurs maris d’enfants illégitimes et à ne pas te désobéir en ce qui est réputé convenable, alors accepte leur pacte et implore le pardon du Seigneur en leur faveur, car Dieu est Plein d’indulgence et de miséricorde. » [Coran, sourate 60 verset 12]

Concernant l’esclavage, il est faux de dire que l’islam autorise l’esclavage de « tout ce qui n’est pas croyant », ici encore on aimerait des preuves concrètes tirés du Coran et de la Sunna. L’esclavage en Arabie était une chose courante, peut importe la croyance ou l’ethnie de l’esclave et l’islam est venu pour encourager le musulman à affranchir les esclaves. C’est pour cela que lors de la conquête de la Mecque, le Prophète ( Paix et Bénédiction de Dieu sur lui ) a dit aux Koreïchites : « Partez, vous êtes affranchis ! » car lors d’une conquête, les vaincus sont généralement mis en esclavage.

« Que ceux, cependant, qui, faute de moyens, ne peuvent pas se marier observent la continence jusqu’à ce que Dieu, dans Sa générosité, pourvoie à leur indigence. Établissez un contrat d’affranchissement en faveur de ceux de vos esclaves qui en expriment le désir, si vous les en jugez dignes. Faites-les bénéficier d’une part des biens dont le Seigneur vous a gratifiés. N’obligez pas vos jeunes esclaves, par esprit de lucre, à se prostituer alors qu’elles veulent rester chastes. Si une telle contrainte est exercée sur elles, Dieu leur accordera Son pardon et Sa miséricorde. » [Coran, sourate 24 verset 33]

« N’épousez pas les femmes idolâtres tant qu’elles n’ont pas acquis la foi. Une esclave croyante est préférable à une idolâtre libre, même si celle-ci a l’avantage de vous plaire. Ne mariez pas vos filles aux idolâtres tant qu’ils n’ont pas acquis la foi. Un esclave croyant vaut mieux qu’un négateur libre, même si ce dernier a l’avantage de vous plaire, car les négateurs vous convient à l’Enfer, alors que Dieu, par un effet de Sa grâce, vous invite au Paradis et à l’absolution de vos péchés. Dieu explique avec clarté Ses versets aux hommes, afin de les amener à réfléchir. » [Coran, sourate 2 verset 221]

« Ceux qui auront répudié leurs femmes en usant de cette formule et qui reviennent ensuite sur leur parole devront affranchir un esclave, à titre d’expiation, avant de reprendre leurs rapports avec leurs épouses. Cela vous est prescrit par le Seigneur qui est Instruit de tout ce que vous faites. » [Coran, sourate 58 verset 3]

« Dieu ne vous tiendra pas rigueur des serments que vous aurez prêtés à la légère, mais seulement de ceux que vous aurez prêtés de propos délibérés. L’expiation en sera de donner à manger à dix pauvres de ce dont vous nourrissez habituellement votre famille, ou de les vêtir, ou d’affranchir un esclave. Celui qui n’en aura pas les moyens accomplira un jeûne de trois jours. Telle sera l’expiation de vos serments non respectés. Soyez donc fidèles à vos serments ! C’est ainsi que Dieu vous éclaire par Ses signes, peut-être saurez-vous Lui en être reconnaissants. » [Coran, sourate 5 verset 89]

Mgr Gaume continu : « On conçoit encore qu’en flattant les passions, le mahométisme a pu se faire d’innombrables partisans. Pour obtenir un pareil résultat, il ne faut être ni dieu, ni thaumaturge, ni saint, ni prophète. »

« Les hommes sont irrésistiblement attirés, dans leurs passions trompeuses, par les femmes, les enfants, les amoncellements d’or et d’argent, les chevaux de race, les troupeaux et les champs. C’est là une jouissance éphémère de la vie d’ici-bas , mais c’est auprès de Dieu que se trouve le meilleur séjour. » [Coran, sourate 3 verset 14]

« Fais preuve de patience en compagnie de ceux qui invoquent leur Seigneur, matin et soir, recherchant Sa satisfaction ! Ne les quitte pas pour courir après les plaisirs de ce monde ! N’obéis pas à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre rappel, qui suit ses passions et se complaît dans ses excès ! » [Coran, sourate 18 verset 28]

« Vinrent à leur suite d’autres générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions, se vouant ainsi au malheur et à la perdition » [Coran, sourate 19 verset 59]

« Surtout ne t’en laisse pas détourner par celui qui n’y croit pas et s’abandonne à ses passions, car ce serait ta perte assurée !«  [Coran, sourate 20 verset 16]

« N’as-tu pas vu celui qui prend sa passion pour une divinité? Serais-tu disposé à en être le garant? » [Coran, sourate 25 verset 42]

« Et, s’adressant aux croyants, les hypocrites crieront : «N’étions-nous pas autrefois avec vous?» – «Oui, répondront les croyants, mais vous avez cédé à vos passions , vous avez tergiversé, douté et nourri de vains espoirs, jusqu’à ce que la mort vînt vous surprendre. Le séducteur vous a trompés sur le compte de Dieu. » [Coran, sourate 57 verset 14]

Il est clair que ce n’est pas en flattant les passions que l’islam a eu d’innombrables partisans, d’ailleurs comment tenir de te propos quand on se penche sur les raisons de la conversion des compagnons du Prophète Mohammed (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui).

Je conseil fortement à l’auteur du blog bibliothèque de combat de lire la biographie Prophète Mohammed (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui) de Ibn Kathir  : 

Biographie du Prophète Mohammed

Il pourra ainsi s’éclairer suffisamment pour ne plus relayer des propos erronés et donc être pris au sérieux.