Dönme

Téléchargement : L’Abolition du Califat ou la première étape pour détruire l’Islam !

Publié le Mis à jour le

Histoire de l’Abolition du Califat.

Fichier format PDF

Califat2LES CHAPITRES DU LIVRE

  • La Renaissance paganique en Occident
  • La Réforme protestante
  • La Révolution française
  • Le déclin de l’Empire Ottoman
  • La période pré-Tanzimat
  • Les Tanzimat
  • Les Jeunes Ottomans
  • Abdoul Hamid II, le calife résistant
  • Le cheval de Troie occidental : la turquisme ou le nationalisme turque
  • Les origines du nationalisme arabe
  • Les Jeunes Turcs
  • La société pour la liberté ottomane
  • Révolution maçonnique de 1908 et Révolution islamique de 1909
  • L’Empire sous la première guerre mondiale
  • La révolte arabe
  • La Révolution kémaliste
  • L’Abolition du Sultanat et du Califat

IslamRéinfo TV : Déclin et sécularisation de l’Empire Ottoman !

Publié le Mis à jour le

Second épisode de la série « histoire de l’islam et des musulmans sous l’Empire Seldjoukide, l’Empire Ottoman et la Turquie Moderne ». Cet épisode présente le processus de sécularisation de l’Empire Ottoman qui finira par engendrer l’abolition du Califat et l’instauration de la Turquie moderne laïque.

Franc-Maçonnerie partie 43 : Destruction de l’Empire Ottoman et du Califat islamique

Publié le

Ajout  Islam Réinformation : Harun Yahya n’aborde pas la destruction de l’Empire Ottoman dans son livre, ce que je trouve très surprenant. Pour pallier ce manque, je vous renvoi à la section Abolition du Califat, ainsi qu’à cette vidéo qui retourne aux sources des causes qui ont permis la chute de l’Empire Ottoman et donc du Califat islamique :

IslamRéinfo TV : Les Causes à la Source de l’Abolition du Califat

Publié le Mis à jour le

Cette série de vidéos ont pour but d’éclairer les musulmans sur les causes qui ont permit la chute du Califat Ottoman en 1924 mais aussi de leur faire prendre conscience de l’importance de connaître l’histoire. Pour cela cette audio va développer différents thèmes qui en apparences n’ont rien avec le Califat mais qui sont bel et bien à la source de sa chute.

Les Juifs dans l’Empire Ottoman de 1492 à Sabbataï Tsevi : Terre d’Accueil et d’Espoirs Messianiques

Publié le Mis à jour le

Conférence de Gilles Veinstein qui est un historien français, spécialiste d’histoire turque et ottomane sur le thème : « L’Empire ottoman de 1492 à Sabbataï Tsevi : Terre d’accueil et d’espoirs messianiques ».

Spartakus FreeMann : Les Dönmeh

Publié le

donmehDönmeh est un mot turc pour décrire les convertis religieux à la foi de l’Islam. Ce terme se réfère à un groupe de juifs du Proche Orient qui suivirent Sabbataï Tsevi dans sa conversion à l’Islam en 1666. On considère habituellement que cette conversion fut forcée, mais les Dönmeh prétendent le contraire, voyant dans ce revirement religieux la continuation de l’enseignement de Sabbataï. Cette conversion aurait été la tentative de réunion des différentes fois dispersées de par le monde. En estimant que ce soit le cas, Sabbataï prouve par cet acte une ouverture d’esprit en avance sur son temps, mais pas isolée, puisqu’on retrouve un rapprochement du judaïsme et du soufisme chez Aboulafia, quatre cents ans auparavant.

Suivant le modèle de Sabbataï, les Dönmeh se convertirent donc à l’Islam tout en continuant à pratiquer les rites juifs en secret. Ils adoraient Sabbataï comme étant le Messie et une incarnation de Dieu sur terre. Ils observent encore certains rites juifs et prient en hébreu et en araméen, et continuent à suivre les fêtes religieuses juives.

Il y a eu différentes branches de Dönmeh. La première fut l’Izmirli constituée à Izmir en Turquie. La seconde, les Jakubi, fut fondée par un successeur de Sabbataï qui se proclamait lui aussi être le Messie. Viennent ensuite les Othman Baba, les Frankistes du 18ème siècle, et les Lechli, d’origine polonaise.

Les Dönmeh ne se marient qu’entre eux. En 2000, on estime à 15.000-50.000 les membres de la communauté Dönmeh, que l’on retrouve principalement dans les villes d’Andrinople, d’Istanbul, de Salonique et d’Izmir.

Leur Kabbale est un syncrétisme religieux complet, dont l’étape finale est le Tiqoun d’Élohim (réparation de Dieu) que Sabbataï Tsevi commença il y a 400 ans. Son dévoilement graduel d’une Kabbale purement judaïque vers la Kabbale plus intégrale de Sabbataï Tsevi qui donne ensuite naissance à la Kabbale encore plus intégrale de son héritier Jacob Frank, qui est à l’origine de la Kabbale syncrétique des Dönmeh, par laquelle les trois Gentils rejetés de la Genèse – Canaan, Ismaël et Esaü – sont enfin réconciliés archétypalement avec leurs frères hébreux – Shem, Isaac et Jacob – restaurant par là l’unité du triple Nœud de l’Atikha Kaddisha, l’Ancien, qui règne dans la gloire sur l’humanité sans aucun favoritisme.

Source : http://www.kabbale.eu/les-donmeh/

Sabbataï Tsevi : Introduction

Publié le Mis à jour le

9782864325567_1_75Cette série d’articles sur la biographie de Sabbataï Tsevi a pour but de vous présenter le fondateur d’une secte juive qui a infiltré l’islam en 1666 en Turquie, qui était le siège de l’Empire ottoman. Cette secte existe toujours et est connue sous le nom de Dönme ou Donmeh en Turquie.

Il est très important pour les musulmans et les non-musulmans de comprendre la doctrine destructrice des sabbataïstes et leur objectif final car de nos jours ces personnes se trouvent aux plus haut postes des Etats du monde (musulman et non-musulman). Ce sont eux aussi qui sont à l’origine du génocide arménien et de la chute du Califat musulman avec l’aide de la franc-maçonnerie. D’ailleurs une large partie de l’occultisme de la franc-maçonnerie est basée sur des rites sabbataïste car le sabbataïsme va aussi infiltrer le christianisme en Europe à travers le frankisme, qui n’est qu’une autre forme du sabbataïsme. Le frankisme vient de Jacob Frank qui se présente comme étant la réincarnation de Sabbataï Tsevi environ un siècle plus tard.

Pour ce faire, je vais m’appuyer sur le livre de Gershom Scholem « Sabbataï Tsevi, le Messie Mystique : 1626-1676 ». Gershom Scholem est un historien juif sioniste reconnu par la majorité des juifs et notamment en Israël pour ses travaux sur l’histoire du Judaïsme, de la Kabbale et du Messianisme juif.

Pour faire un court résumé, Sabbataï Tsevi va se déclarer le Messie des juifs et la majorité des juifs du monde croiront en lui malgré le fait qu’il se soit met à abolir les lois et interdictions contenues dans la Torah. L’ampleur du mouvement sabbataïste sera tel que l’économie de plusieurs pays seront paralysés car étant des commerçants très riches, les juifs arrêteront leur activités croyant l’époque messianique proche. Le Sultan Musulman à Constantinople fera arrêter Sabbataï Tsevi et lui demandera d’accomplir un miracle pour prouver qu’il est le Messie; dans le cas contraire il sera mis à mort sauf s’il se converti à l’islam. Sabbataï n’étant pas un vrai Messie se convertira faussement à l’islam avec ses adeptes et infiltreront l’islam en Turquie qui est le centre du pouvoir du Califat ottoman.

Si vous voulez vous faire une idée de ce qu’est le sabbataïsme/frankisme, je vous conseil d’écouter cette extrait d’une conférence de Salim Laïbi :