djinn

IslamRéinfo TV : Mangas, cultes païens et satanisme !

Publié le

Cette vidéo est la suite directe de la vidéo sur les super-héros où je m’étais concentré principalement sur le comics. Aujourd’hui, je me penche sur les mangas, qui est le format BD qui un succès beaucoup plus large en France que celui des comics américain (la France étant le deuxième pays consommateur de mangas après le Japon). Je vous invite fortement à regarder la vidéo sur les super-héros avant de regarder celle-ci car certaines choses qui ont été développer ne le seront pas dans la présente vidéo.

Franc-Maçonnerie partie 43 : Destruction de l’Empire Ottoman et du Califat islamique

Publié le

Ajout  Islam Réinformation : Harun Yahya n’aborde pas la destruction de l’Empire Ottoman dans son livre, ce que je trouve très surprenant. Pour pallier ce manque, je vous renvoi à la section Abolition du Califat, ainsi qu’à cette vidéo qui retourne aux sources des causes qui ont permis la chute de l’Empire Ottoman et donc du Califat islamique :

IslamRéinfo TV : Les Causes à la Source de l’Abolition du Califat

Publié le Mis à jour le

Cette série de vidéos ont pour but d’éclairer les musulmans sur les causes qui ont permit la chute du Califat Ottoman en 1924 mais aussi de leur faire prendre conscience de l’importance de connaître l’histoire. Pour cela cette audio va développer différents thèmes qui en apparences n’ont rien avec le Califat mais qui sont bel et bien à la source de sa chute.

IslamRéinfo TV : Super-héros, cultes païens et sorcellerie ! [Intégrale]

Publié le Mis à jour le

Cette vidéo a pour but d’éclairer les musulmans sur la présence de croyances païennes disséminés dans les mangas, les jeux vidéos, les comics, BD, films, etc… et ainsi leur permettre, insh Allah, d’ouvrir les yeux sur la subversion des ennemis de l’islam envers les croyants et les croyantes. Cette vidéo est centrée principalement sur les super-héros des comics comme Batman et Superman.

Sabbataï Tsevi partie 4 : Sabbataï et Nathan se rencontre à Gaza

Publié le Mis à jour le

dyn003_original_252_350_pjpeg_2628658_3c8f5e69165bb81c348b57f56eb509e3Sabbataï entendit parler de Nathan et abandonna sa mission en Egypte pour se rendre à Gaza afin de trouver la paix de son âme. Quand Nathan le vit, il se jeta à terre et déclara que Sabbataï avait une âme très élevée pour laquelle aucun tiqoun n’était nécessaire car il était le Messie. Nathan parla à Sabbataï en privé et lui révéla sa vision. Sabbataï ne traversait pas de phase d’illumination et contesta la révélation. Sabbataï et Nathan passèrent les semaines suivantes ensemble et ce fut l’occasion pour Nathan de prouver la véracité de sa prophétie et convaincre Sabbataï de sa mission messianique.

La veille e la Pentecôte, Sabbataï sombra dans la dépression et ne put assister à la lecture rituelle de la veille de Chavouot (= l’une des trois fêtes de pèlerinage du judaïsme, prescrites par la Bible, au cours de laquelle on célèbre le début de la saison de la moisson du blé et, dans la tradition rabbinique, le don de la Torah sur le mont Sinaï) aux côtés de Nathan. Ce dernier tomba dans un profond malaise proche de la syncope et une voix ce fit entendre à travers ses lèvres :

« Vous, écoutez Nathan, mon bien-aimé, et agissez selon sa parole. Vous, écoutez Sabbataï Tsevi, mon bien-aimé. Car vous connaissez la louange du rabbin Hamnuna l’ancien (= un des héros mystique du Zohar), et Moïse était un homme humble ».

Le message fut répété à trois reprises.

Il faut noter que la syncope est une perte de connaissance qui se distingue du coma car il est possible de revenir rapidement d’une syncope contrairement au coma où la perte de connaissance est plus longue.

Il faut aussi noter que les phénomènes de Maguidim (= les voix qui s’échappent des lèvres des kabbalistes plongé dans un état de transe d’inconscience) se rapproche de l’état de syncope. En islam, il s’agit de la captation, c’est-à-dire qu’un djinn prend possession d’un individu et s’exprime à travers lui. On peut donc en conclure que Nathan était possédé par un djinn, ce qui ne serait pas étonnant vu que l’art de la kabbale n’est autre que de la magie/sorcellerie, dont la pratique est interdite par islam.

Lorsque Nathan fut remis de sa transe, il fit sa première proclamation messianique : Sabbataï Tsevi était digne de régner sur Israël (= la communauté juive). Sabbataï sortie de son état de mélancolie et se rendit auprès de Nathan qui lui réaffirma et confirma ses prophéties antérieurs. Les propos de Nathan commencèrent à trouver des échos dans l’âme angoissé de Sabbataï. Trois jours après, Sabbataï retomba en état d’illumination et proclama qu’il était le Messie.

Sabbataï Tsevi partie 3 : Nathan le Prophète

Publié le Mis à jour le

Nathan_of_gazaNathan de Gaza était un juif ashkénaze qui vivait à Jérusalem où la majorité des juifs étaient séraphades. Il était le meilleur disciple du rabbin Jacob Hagiz. Nathan est né vers 1643/1644 et demeura la plupart du temps en compagnie de son maître jusqu’en 1664. Le rabbin Jacob Hagiz maria sa fille avec Nathan et ce dernier partie vivre à Gaza chez sa belle famille. Nathan était totalement à la charge de son beau-père car la coutume voulait que le disciple puisse pleinement étudier la religion. Une fois à Gaza, Nathan étudia la Kabbale, chose qu’il n’avait pas fait lorsqu’il était encore à Jérusalem.

Nathan ne tarda pas à avoir des visions qui le marquera à vie : il vit une colonne de feu qui lui parlait et parfois elle était semblable à un visage humain. Il étudia la Kabbale lourianique (= Kabbale de Isaac Louria) sous la direction des anges. Il eu même la vision de toutes les phases de la création, de la Merkaba (= sphères des sephiroth) à l’apparence d’AMIRAH (= le Messie).

La littérature kabbalistique mentionne souvent la possibilité d’étudier grâce à des « révélations ». De nombreux kabbalistes reçurent les visites de mentors célestes appelé « Maguidim » qui leur apportaient la sagesse divine. Il faut savoir que les juifs attendent l’époque messianique, c’est-à-dire l’époque de la venue du Messie. Pour atteindre cette époque, il y a deux façon de procéder :

1 / Faire de bonnes actions pour hâter la venue du Messie
2 / Laisser le temps s’écouler jusqu’à la venue naturelle du Messie mais cette façon de faire est plus longue que la première.

Au cours de son extase, l’ange révéla à Nathan : « C’est maintenant le temps de la fin ultime ». Cela désigne la fin définitive qui surviendra à une date fixé initialement, indépendamment des mérites d’Israël. L’ange lui révéla aussi de croire au Messie sans être témoin d’aucun signe extraordinaire ou miracle.

Nathan commença à exercer la fonction de directeur spirituel auquel venait s’adresser ceux qui recherchaient le tiqoun (= réparation de leur âmes). Il suivait en cela les traces d’Isaac Louria dont les disciples disaient qu’il était capable de lire les pêchés secrets des gens sur leur visages et qu’il leur prêchaient le tiqoun adéquat. Le monde juif était imprégné de la Kabbale lourianique et donc Nathan ne pouvait que faire bonne impression.

Des pénitents à la recherche du tiqoun de leur âmes venaient le voir et il leur imposait des jeûnes prolongés et d’autres sévères mortifications (= pratique religieuse qui consiste à s’imposer une souffrance ou une privation comme la flagellation dans le but de faire pénitence). Nathan pratiquait aussi sur lui-même ces actes mortifères.