Islam et musulman ?

Publié le Mis à jour le

coran-quran-rahmanL’Islam est une religion, une religion n’est pas quelque chose de palpable. Il s’agit d’un ensemble de croyance et de règles / valeurs à respecter et à pratiquer. Beaucoup confondent la religion avec le religieux et lorsque ce dernier commet une faute (grave ou pas), les antireligieux ont tendance à rejeter la faute sur la religion en elle-même. Or une religion peut inciter à une chose et le croyant peut faire le contraire, cela ne peut en aucun cas être mis sur le compte de la religion.

Dans le cas qui nous intéresse, l’Islam prône et incite au respect de la femme, si un musulman ne respecte pas se principe et va jusqu’à battre sa femme, il est clair qu’il ne respecte pas les paroles du Prophète Mohammed ( Paix et Bénédiction sur lui ) :

 » Je vous recommande d’être bons envers les femmes, le meilleur parmi vous est celui qui se conduit le mieux envers sa femme  » [ Rapporté par Al-Bukhari et Muslim ]

 » Le croyant dont la foi est la plus parfaite est celui dont les mœurs sont les plus nobles. Les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs pour leurs femmes  » [ Rapporté par At-Tirmidhi ]

Or, de nos jour dès qu’un musulman (ou un religieux d’une autre confession, notament les chrétiens) ne se comportent pas de la bonne façon, l’islam est directement associés à ces actes. Lorsque l’on retrouve des enfants dans un congélateur et que ses parents sont athées, personne ne parle des méfaits de l’athéisme. Ce qui est logique, l’athéisme ne pousse pas au meurtre de son enfant, mais cette même logique n’est pas utilisé pour l’islam et les musulmans.

Ceci s’explique principalement par le fait que ce que l’on appelle la laïcité, n’est autre que le masque de l’athéisme. Et du moment où vous avez un Etat laïque, vous avez une religion qui règne sur toute les autre (car l’athéisme est une religion). Cet Etat laïque a pour but caché d’en finir avec certaine religions, dont le christianisme et l’islam. Le christianisme a été combattu depuis la Révolution française de 1789, et maintenant que l’islam se trouve être la religion qui pose problème à nos élites, il faut la soumettre comme ils ont réussi à soumettre le christianisme en France.

La théorie qui consiste à dire que la laïcité d’Etat permet de ne pas prendre part pour une quelconque religion est fausse. Il est clairement admis que depuis la Révolution française, les laïques ont combattu l’Eglise chrétienne, d’ailleurs beaucoup d’hommes d’église et des Pape ont écrit à se sujet.

Ceci nous permet de comprendre le climat actuel et tous ces amalgames voulu par les politiques qui contrôle les médias pour discrédité les musulmans et l’islam alors qu’un musulman est avant tout un homme, il n’est pas parfait et l’islam reconnaît ce côté imparfait de l’homme. On ne peux accuser une religion car un de ses adeptes est déviant, surtout lorsque les principes de cette religion sont contraire à ce type de comportement. D’ailleurs, la société laïque, dites moderne encourage les diverses déviance dont nous sommes spectateurs chaque jour un peu plus. Cela ne signifie pas non plus que tous les athées/laïque sont contre les religions et les religieux, je parle d’une catégorie bien précise de personne qui ont intérêts à discrédités les religions musulmane et chrétienne (principalement).

On dit souvent que c’est à ses fruits qu’on reconnait un arbre, mais cherche-t-on a savoir si ces fruits provienne de l’arbre appelé islam ?

Islam : la religion des arabes ?

Publié le Mis à jour le

551219_10150953497931880_1920135220_nPour beaucoup de non musulman, l’Islam est une religion arabe car elle est née en Arabie au 7eme siècle après J.C. L’Islam n’est pas une religion arabe car « Islam » signifie la « soumission » à Dieu ( = Allah en arabe ). La soumission a Dieu est une religion qui date depuis la création d’Adam (Paix sur lui) et Eve (Paix sur elle) car ces derniers étaient bien soumis à Dieu, comme Abraham, Moïse et Jésus (Paix sur eux) étaient soumis au Dieu unique. Donc pour les musulmans, l’Islam n’est pas né dans l’Arabie du 7eme siècles avec l’avènement du prophète Mohammed (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui) mais depuis la création du premier humain qui est Adam ( Paix de Dieu sur lui).

Maintenant, plaçons-nous du point de vu des non musulmans et admettons que l’Islam soit né au 7eme siècle. Beaucoup associe Islam aux arabes car d’une part il s’agirait d’une religion arabe mais aussi parce que la grande majorité des arabes et pays arabes sont musulmans. Pourtant, ce n’est pas un secret que l’Islam accepte la conversion des non arabe. Cela signifie donc que l’Islam n’est pas une religion arabe mais une religion universelle.

– Salmân al-Farisi était un compagnon du Prophète Mohammed (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui). C’était un perse chrétien qui s’est convertie à l’Islam. – Bilal était un éthiopien convertie à l’Islam et aussi un compagnon du Prophète Mohammed (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui). – Ka’b Al Ahbar était un rabbin des enfants d’Israël (un juif n’est pas forcement un enfant d’Israël; les enfants d’Israël sont les enfants du prophète Jacob dont le surnom est Israël; ici on parle donc d’une identité ethnique et non religieuse) qui s’est convertie à l’Islam du vivant du Prophète Mohammed (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui).

 » Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous vous avons répartis en peuples et en tribus, pour que vous fassiez connaissance entre vous. En vérité, le plus méritant d’entre vous auprès de Dieu est le plus pieux. Dieu est Omniscient et bien Informé.  »

[ Coran, sourate 49 verset 13 ]

De nos jours, il est largement acquis que l’Islam n’est pas une religion arabe car tous le monde sait qu’il y a des non arabes qui sont musulmans. Pourtant, beaucoup s’obstinent à considérer l’Islam comme une religion arabe et à faire des amalgames ( volontairement ou pas ) comme s’il n’existait pas de français de « souche » musulman. Certains font de la provocation pour toucher les arabes en s’en prenant à l’Islam, pourtant pensent-ils à ces de « souche » devenu musulman ? De même, laisse-t-on ces de « souche » musulmans s’exprimer à la TV ?

L’Islam et le fondamentalisme

Publié le Mis à jour le

526290_399299183470864_739176462_n

Qu’est-ce que le fondamentalisme ?

Le fondamentalisme est une tendance conservatrice. Qu’est-ce que « conservatisme » ? Il s’agit d’un état d’esprit qui vise à éviter tout changement, dans le cas de la religion, il s’agit d’une attitude qui refuse le changement des fondements de la religion. Et quoi de plus logique ! On ne joue pas avec la religion car changer les fondements de la religion c’est changer de religion.

Un des synonymes de « conservatisme » est le « traditionalisme », à savoir l’attachement à la tradition , aux valeurs, etc… Il existe plusieurs sorte de tradition, elle peut donc être d’ordre morale, politique, religieuse. En l’espèce, ce qui nous intéresse c’est la tradition religieuse, le fondamentalisme religieux n’est autre qu’un attachement aux valeurs, aux principes que véhicule la religion. Ce qui est reproché aux musulmans, mais aussi aux religieux plus généralement, c’est d’être attaché à leur religion ! Simple comme bonjour quand on connait le sens réel des mots.

Les gouvernements, les politiques, les médias, les non-musulmans hostile à l’Islam, etc… veulent donc que les musulmans abandonnent leur religions pourtant la laïcité n’est-elle pas sensé autoriser les musulmans et les religieux en général de pratiquer leur religion sans contrainte tant que cela ne va pas à l’encontre de la législation ? Ces individus ne violent-ils pas la législation française, voir de l’Union €uropéenne ? Eux qui se présentent comme défenseur de la moralité contre la barbarie ? Ils violent le droit à la pratique religieuse que chaque citoyen est sensé pouvoir exercer. En France, il s’agit de l’article 1er de la Constitution :

 » La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances […] »

Lien : http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/la-constitution-du-4-octobre-1958/texte-integral-de-la-constitution-de-1958.5074.html#refpreambule

L’Islam et l’intégrisme

Publié le Mis à jour le

305951_295790460538962_447003544_nQu’est-ce que l’Islam ? Qu’est-ce que l’intégrisme ?

L’Islam signifie la « soumission ». Soumission à qui ? A Dieu. Il ne faut pas entendre « soumission » de manière péjoratif car de nos jours c’est souvent le cas. On pourrait remplacer « soumission » par « obéissance ». Donc l’Islam est synonyme d’obéissance à la volonté de Dieu. Qui dit obéissance, dit suivre les principes/règles imposés par Dieu. De ce fait, il n’est pas étonnant que les musulmans veulent appliquer totalement leur religion, il n’y a rien d’extraordinaire à cela et cela ne signifie pas vouloir imposer quoique se soit aux non musulmans.

Aujourd’hui les médias et les ennemis des religions (principalement christianisme et islam) utilisent des mots qu’ils détournent de leur signification premières pour leur donner un côté péjoratif dans le but de faire passer les religions chrétienne et musulmane comme nocif. Or, les mots ont un sens, un étymologie et si chacun n’utilisent pas la même base, la même signification, c’est la fin de la communication.

Le terme « intégriste » est souvent utilisé quand des chrétiens et des musulmans sont attachés à l’application de leur religion, le but étant de vouloir stigmatiser ces derniers et les associer à la violence et au terrorisme. Or, il n’y a rien de plus normal pour des religieux que de rester fidèle aux principes de leur religions.

L’intégrisme est l’attachement à une pratique intégrale de sa religion et n’a aucun rapport avec la violence. Le terme d’intégrisme a vu le jour au sein de l’église catholique, il s’agit d’un courant qui s’oppose aux modernisme au début du 20e siècle. Vous n’êtes pas sans savoir que les modernes ( = Laïque ) ont pris le pouvoir après la révolution française et ont peu à peu détruit le christianisme en France. Un mouvement de « résistance » a vu le jour affirmer l’attachement intégral à la religion chrétienne face aux modernistes. Aujourd’hui le terme d’intégrisme est utiliser contre l’islam comme il a été utilisé chez les chrétiens. Le but est de diaboliser la religion en prétendant que le fait de s’accrocher aux pratiques religieuse intégral est un frein au « progrès » et à « l’évolution ». Ceci est bien sûr absurde car la religion est ce qui permet à l’homme de rester un homme et de ne pas devenir un animal (quoique de nos jours, les animaux ont plus de « morale » que certain hommes).

La religion est ce qui garantie la préservation des valeurs morales de l’être humain, sans religion l’homme n’a plus de limites et pour s’en assurer il suffit de constater les dégâts du capitalisme sur toutes les branches de la société. On constate une dégénérescence totale de la société humaine, les femmes deviennent des objets qui n’ont de valeurs qu’à travers leur corps et le sexe, l’accumulation des richesses par les banquiers cause une pauvreté extrême de dans le monde, le non respect de la nature entraine des désastres, etc… Sans morale, sans spiritualité, sans crainte d’une entité supérieur, l’homme se laisse aller à ses passions, à la violence.

Revenons à ce que signifie être musulman. Il s’agit de croyance en Allah ( = Dieu unique) qui a transmis Sa parole, Ses lois aux hommes à travers différents prophètes (Adam, Noé, Abraham, Moïse, Jésus, etc…) et dont le dernier est Mohammed ( Paix et Bénédiction de Dieu sur lui). Si l’on étudie l’histoire des pays musulmans, on remarque qu’il s’agit de la seule religion monothéiste qui a vécue des siècles avec des chrétiens et des juifs sans discrimination et en respectant leur liberté de culte et ce bien avant et beaucoup mieux que les Etats dit « moderne ». Donc pourquoi vouloir présenter l’Islam et les musulmans comme ne pouvant vivre aux côtés des non musulmans ? Ne serait-ce pas les « modernistes » qui ne veulent pas cohabiter avec les musulmans ? Ne serait-ce pas les « modernistes » qui ont discrédité le christianisme ? Ne serait-ce pas les « modernistes » qui ne veulent pas cohabiter avec les religions ?