La Turquie Laïque Partie 7 : Un premier ministre islamiste

Publié le Mis à jour le

Necmettin Erbakan

Les années 90 marque le retour de l’Islam politique sur le devant de la scène. En 1987, le parti de la prospérité de Erbakan gagne les élections municipales d’Istanbul, ce qui provoque un choc auprès des kémalistes. Le combat entre islamistes et kémalistes reprend de plus belle, ces derniers accuse les islamistes de porter atteinte à la laïcité. Quand aux islamistes, ils gagnent de nouveaux les élection en 1995 et en 1996, pour la première fois dans le pays, le premier ministre est un islamiste. Les kémaliste mettent en garde contre une retour d’une théocratie ottomane et l’armée est prête à intervenir. ne s’oppose pas à la modernité mais il rejette l’occidentalisation et le capitalisme. Il entends rassurer et dissiper les peurs mais ne cache pas sa volonté de lever l’interdiction du voile à l’université et dans l’administration. Il multiplie le nombre d’écoles et de lycée d’imams dont l’orientation ne se fait pas vers des études théologiques mais vers des études supérieur juridiques, vers les relations internationales et même militaire. Cette orientation déplaît aux kémalistes qui proclament la république en danger. Erbakan prône la création un marché commun au monde musulman comme l’a fait l’Europe et prend la forme du D8, qui s’oppose au G7 et qui réuni l’Indonésie, l’Iran, l’Égypte, la Malaisie, le Bangladesh et le Nigeria. Il privilégie le monde « musulman » pour ses première visites comme l’Iran qui est alors sous embargo ou encore la Libye de Mouammar Kadhafi qui n’hésite pas à lui reprocher de persécuter les kurdes. Il rends visite au leader des Frères Musulmans en Égypte, ce qui provoque la colère du président égyptien Hosni Moubarak. Un ancien partenariat commercial lie la Turquie à Israël et c’est à contre cœur que Erbakan est obliger de reconduire ce partenariat, ainsi qu’un accord stratégique qui implique une collaboration avec l’Etat hébreu concernant leur système de renseignements et de défense à l’encontre de la Syrie, de l’Irak et de l’Iran.

Erbakan éprouve le besoin de se réconcilier avec les leader des confréries soufis avec qui il s’était séparé une première fois à la fin des années 70 en s’opposant avec le cheikh Kotku, chef de la confrérie Nakchibendi, et au début des années 90, en refusant de prêter allégeance au successeur du cheikh Kotku : cheikh Esat Cochan. Après son accession au pouvoir, Erbakan appel à une union sacrée de l’Islam et inviter les principaux leader des différentes confrérie à rompre le jeûne du Ramadan au siège du gouvernement à Ankara.

Toutes les mesures anti-laïque et pro-islam d’Erbakan force l’armée à réagir en février 1997, en profitant d’une manifestation au soutien au Hezbollah chiite et au Hamas palestinien (sunnites) dans un petit village où certains membres remettaient la laïcité en question. L’armée intervient et impose 18 mesures anti-islamistes au gouvernement qui n’a d’autre choix que s’abdiquer. Le Parti de la Prospérité est interdit et Erbakan démissionne 4 mois après l’intervention militaire. Il lui ait interdit de pratiquer une quelconque activité politique pendant 5 ans.

Ces 18 mesures vont devenir petit à petit un code de surveillance à travers le prisme duquel les discours et les actions des partis islamistes seront jugé. C’est ainsi que Recep Tayyip Erdogan (maire d’Istanbul), Erol Yarar (président des hommes d’affaires appelées Tigres Anatoliens) et Mehmet Kutlular (propriétaire du journal Nurcus) seront arrêter pour incitation à la haine sur une base religieuse. Erdogan et Yarar seront privé d’activité politique. Pour contré l’islamisation de la jeunesse, les militaires impose un enseignement laïque de 8 ans et place sous le contrôle du ministère de l’éducation tous les cours de Coran. L’armée étends sont contrôle sur les 74 000 mosquées du pays subissent des inspections et énonces des restrictions quant à la construction de nouvelles mosquées.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s