Franc-Maçonnerie partie 21 : La signification maçonnique de l’étoile à six branches

Publié le

Un autre symbole célèbre de la maçonnerie est l’étoile à six branches, formées par l’imposition d’un triangle sur un autre. C’est également le symbole traditionnel des juifs et il apparaît aujourd’hui sur le drapeau d’Israël. Il est entendu que le Prophète Salomon (Que la Paix de Dieu soit sur lui) aurait comme sceau pour la première fois*. Par conséquent, l’étoile à six branches est le sceau d’un prophète, un symbole divin.*

Mais, les maçons le considèrent différemment. Ils n’acceptent pas l’étoile à six branches comme un symbole du Prophète Salomon (Que la Paix de Dieu soit sur lui), mais comme celui du paganisme de l’Egypte antique. Un article de Mimar Sinan intitulé « Allégorie et symboles de nos rituels » présente certains faits intéressants à ce sujet :

Un des symboles les plus importants de la maçonnerie est l’étoile à six branches.
Un des symboles les plus importants de la maçonnerie est l’étoile à six branches.

« Un triangle équilatéral avec trois points à égale distance les uns des autres indique que ces valeurs sont équivalentes. Ce symbole adopté par les maçons est connu comme l’Etoile de David ; il s’agit d’un hexagramme formé par l’imposition d’un triangle équilatéral sur un autre. Aujourd’hui il est connu comme le symbole du Judaïsme et apparaît sur le drapeau d’Israël. Mais en réalité, l’origine de ce symbole est l’Egypte antique… Cet emblème fut d’abord créé par les chevaliers du Temple qui commencèrent à l’utiliser comme symbolisme dans la décoration des murs de leurs églises. Car ils furent les premiers à découvrir à Jérusalem quelques vérités importantes sur le Christianisme. Après que les templiers furent éliminés, cet emblème commença à être utilisé dans les synagogues. Mais dans la maçonnerie, nous utilisons sans aucun doute ce symbole dans le sens universel qu’il avait dans l’Egypte antique. Dans ce sens, nous avons associé deux forces importantes ensemble. Si vous effacez les bases supérieures et inférieures des deux triangles équilatéraux, vous trouverez ce symbole rare que vous connaissez bien. » [69]

En fait, nous devons interpréter tous les symboles maçonniques en relation avec le Temple de Salomon de cette façon. Comme il a été révélé dans le Coran, Salomon (Que la Paix de Dieu soit sur lui) était un prophète que certains souhaitaient calomnier et présenter comme impie. Dans un verset du Coran, Allah nous dit, »Ils ont préféré suivre ce que les démons rapportaient sur le règne de Salomon. Mais Salomon n’était pas négateur , ce sont les démons qui l’étaient… » [Coran, Sourate 2, verset 102]

L’étoile à six branches est le sceau d’un prophète et un symbole divin. Cependant, les maçons l’interprètent selon les croyances païennes de l’Egypte antique.
L’étoile à six branches est le sceau d’un prophète et un symbole divin*. Cependant, les maçons l’interprètent selon les croyances païennes de l’Egypte antique.

*Note Islam Réinformation : Harun Yahya commet une erreur lorsqu’il affirme que l’étoile à 6 branches est vraiment le sceau du prophète Salomon (Que la Paix de Dieu soit sur lui) car le vrai sceau, d’après les sources juives les plus anciennes, n’était autre que l’attestation qu’il n’y a qu’un Dieu unique. Cela correspond au sceau du prophète Mohammed (Que la Paix et la Bénédiction de Dieu soit sur lui), ce qui nous permet de supposer que ce que disent les juifs sur le vrai sceau est véridique et Allah est plus savant. 

Les maçons adoptèrent cette idée corrompue attribuée par erreur au Prophète Salomon, le considérant comme un représentant des croyances païennes d’Egypte antique. Pour cette raison, ils lui conférèrent une place importante dans leurs doctrines. Dans son livre, The Occult Conspiracy, l’historien américain Michael Howard explique que depuis le Moyen Age, Salomon (Que la Paix de Dieu soit sur lui) est considéré comme un magicien et comme celui qui introduisit des idées païennes dans le Judaïsme. [70] Howard explique que les maçons considèrent le Temple de Salomon comme un « temple païen » et lui attribue une telle importance pour cette raison. [71]

Cette fausse image fabriquée contre le Prophète Salomon (Que la Paix de Dieu soit sur lui), qui était un serviteur pieux et obéissant d’Allah, révèle les véritables origines de la maçonnerie.

—————————-

Notes :

[69] Koparal Çerman, « Rituellerimizdeki Allegori ve Semboller », Mimar Sinan, 1997, no. 106, p. 34

[70] Michael Howard, The Occult Conspiracy: The Secret History of Mystics, Templars, Masons and Occult Societies, 1ère éd., Londres, Rider, 1989, p. 8

[71] Michael Howard, The Occult Conspiracy: The Secret History of Mystics, Templars, Masons and Occult Societies, 1ère éd., Londres, Rider, 1989, p. 9

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s