Franc-Maçonnerie partie 7 : Le Veau D’or

Publié le

Veau d'or
Veau d’or

Un des faits importants concernant l’exode des Israélites d’Egypte, telle que relatée dans le Coran, est qu’ils se rebellèrent contre la religion qui leur fut révélée par Allah, bien qu’Il les sauva par la main de Moïse (Que la Paix de Dieu soit sur lui) de la tyrannie du pharaon. Les Israélites furent dans l’incapacité de comprendre le monothéisme que Moïse (Que la Paix de Dieu soit sur lui) leur avait communiqué, mais penchaient continuellement vers idolâtrie.

Allah décrit ainsi cette tendance étrange :

« Et nous avons fait traverser la mer aux enfants d’Israël. Ils passèrent auprès d’un peuple attaché à ses idoles et dirent : « Moïse, désigne-nous une divinité semblable à leurs dieux. » Il dit : « Vous êtes certes des gens ignorants. Le culte, auquel ceux-là s’adonnent, est caduc ; et tout ce qu’ils font est nul et sans valeur. »

[Coran, Sourate  8, versets 138 et 139]

Malgré les avertissements de Moïse (Que la Paix de Dieu soit sur lui), les Israélites continuèrent de vivre dans cette perversion et lorsque Moïse (Que la Paix de Dieu soit sur lui) les quitta pour monter seul au mont Sinaï, elle se manifesta au grand jour. Profitant de l’absence de Moïse (Que la Paix de Dieu soit sur lui), un homme (le Samaritain) s’avança. Il attisa les flammes du penchant des Israélites pour idolâtrie et les persuada de fabriquer la statue d’un veau et de l’adorer.

« Courroucé et plein d’amertume, Moïse revint vers son peuple : «Ô mon peuple, s’écria-t-il, votre Seigneur ne vous a-t-Il pas fait une belle promesse? Avez-vous trouvé cette promesse trop longue à se réaliser? Ou avez-vous voulu que la colère de Dieu s’abatte sur vous, pour avoir trahi votre engagement envers moi ?» «Nous n’avons pas manqué à notre engagement envers toi, répondirent-ils, de notre propre gré. Mais on nous a fait porter des charges de bijoux appartenant au peuple de Pharaon. Nous les avons jetées au feu, le Samaritain en a fait de même, et il leur a fait sortir des flammes un veau sous forme d’un corps mugissant. Et aussitôt l’assistance s’est mis à crier : “Voilà votre dieu et celui de Moïse qui l’a tout simplement oublié !”

[Coran, Sourate 20, versets 86 à 88]

Pourquoi y avait-il chez les Israélites une tendance aussi tenace à ériger les idoles et à les adorer ? Quelle était l’origine de ce penchant ?

Manifestement, une société qui n’avait jamais auparavant cru dans les idoles n’adopterait pas brusquement le comportement aussi inepte de construire une idole et de se mettre à l’adorer. Seuls ceux pour lesquels l’idolâtrie était un penchant naturel auraient pu croire dans ces aberrations.

Néanmoins, les Israélites étaient un peuple qui avait cru en un seul Dieu depuis l’époque de leur ancêtre Abraham (Que la Paix de Dieu soit sur lui). Le nom « Israélites » ou « les Fils d’Israël » fut donné en premier aux fils de Jacob (Que la Paix de Dieu soit sur lui), le petit-fils d’Abraham (Que la Paix de Dieu soit sur lui), puis à l’ensemble des  juifs. Les Israélites avaient protégé la foi monothéiste héritée de leurs ancêtres Abraham, Isaac et Jacob (Que la Paix de Dieu soit sur eux). Ensemble avec Joseph (Que la Paix de Dieu soit sur lui), ils se rendirent en Egypte et préservèrent le monothéisme pendant une longue période, bien qu’ils vécussent au milieu de l’idolâtrie égyptienne. Il est évident d’après les histoires narrées dans le Coran que lorsque Moïse (Que la Paix de Dieu soit sur lui) vint à eux, les Israélites étaient un peuple qui croyait en un seul Dieu.

Autre idole de l’Egypte ancienne: Hathor, le veau d’or.
Autre idole de l’Egypte ancienne : Hathor, le veau d’or.

La seule explication serait que les Israélites, même s’ils adhéraient à une croyance monothéiste, furent influencés par les païens parmi lesquels ils vivaient, et se mirent à les imiter, remplaçant la religion choisie pour eux par Allah par l’idolâtrie des nations étrangères.

Une statue de l’Egypte ancienne d’Hathor.
Une statue de l’Egypte ancienne d’Hathor.

Lorsqu’on enquête sur ce sujet à la lumière des documents historiques, on remarque que le culte païen qui influença les Israélites n’était autre que celui de l’Egypte antique. Une preuve importante à l’appui de cette conclusion est que le veau d’or adoré par les Israélites, pendant que Moïse (Que la Paix de Dieu soit sur lui) était sur le Mont Sinaï, était en réalité une réplique des idoles égyptiennes Hathor et Apis. Dans son livre, Too Long in the Sun (Trop longtemps dans le soleil), l’auteur chrétien Richard Rives écrit :

« Hathor et Apis, les dieux vache et taureau d’Egypte, représentaient l’adoration du soleil. Leur adoration n’était qu’une étape dans la longue histoire égyptienne du culte du soleil. Le veau d’or du Mont Sinaï constitue une preuve plus qu’évidente que la fête proclamée était liée à l’adoration du soleil… » [23]

L’influence de la religion païenne égyptienne sur les israélites s’est manifestée en plusieurs reprises. Aussitôt qu’ils ont rencontré un peuple païen, leur penchant pour des croyances hérétiques c’est fait sentir et selon un verset du Coran, ils dirent :

« Moïse, désigne-nous une divinité semblable à leurs dieux. » [Coran, Sourate 8, verset 138] « Ce qu’ils ont dit à leur Prophète, « O Moïse, nous ne te croirons qu’après avoir vu Allah clairement ! » [Coran, Sourate 2, verset 55] montre bien leur penchant pour la vénération des choses matérielles, selon le religion païenne qu’ils avaient pratiqué en Egypte.

Le penchant des Israélites pour le paganisme de l’Egypte antique, souligné ici, est important pour nous permettre de comprendre l’altération du texte de la Torah et les origines de la Kabbale. Lorsque l’on considère attentivement ces deux sujets, on note, qu’à leur origine, se trouve le paganisme de l’Egypte antique et la philosophie matérialiste.

—————————-

Notes :

[23] Richard Rives, Too Long in the Sun, Pub., 1996, pp. 130-131

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s