Sabbataï Tsevi partie 12 : Sabbataï émancipe la femme de son rôle traditionnel

Publié le

Shabbatai6Sabbataï introduisit une nouvelle innovation : il appela les femmes à la lecture de la Torah. Il envisageait un changement du statut des femmes. Il rêvait d’une réforme radicale de la condition de la femme. Sabbataï commença à s’opposer, ouvertement et délibérément, à la distribution traditionnelles des rôles dans le comportements des deux sexes. Il bafoua toutes les règles de décence en offrant un banquet au cours duquel hommes et femmes dansèrent ensemble alors que lui-même se retira dans une autre pièce avec sa première femme avec qui il avait divorcé (= il ne s’agit pas de Sarah avec qui il était encore marié). Il leur promettait de les délivrer de la malédiction d’Ève :

« Malheur à vous, misérable femmes à cause du pêché d’Ève devez enfanter dans la douleur, qui êtes assujetties à vos époux qui décident de tout ce que vous faites. Bénies soyez-vous car je suis venu vous rendre libres et heureuses comme vos époux; car je suis venu pour éliminé le pêché d’Adam ».

Ces paroles étaient révolutionnaires pour un juif de Smyrne en 1665 et ce discours n’est pas sans rappeler les propos avancé par les ennemis de l’islam qui parlent de libérer la femme du joug de son mari musulman, etc…

Il semble qu’une nouvelle façon d’aborder la chose et une vision utopiste de l’égalité des sexes avaient pris place dans l’esprit de Sabbataï. C’est peut-être là que nous devrions chercher la motivation de son mariage avec Sarah qui était une femme de mauvaise réputation. Sabbataï a pu être attiré par l’audace de Sarah, la prostituée, dans la mesure où il rêvait d’une réparation du pêché d’Adam et du rétablissement de la femme dans sa liberté originelle.

Sabbataï semble avoir été le premier à vouloir l’émancipation de la femme, bien qu’il n’avait pas la capacité de donner à cet idéal une forme et un contenu définis.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Sabbataï Tsevi partie 12 : Sabbataï émancipe la femme de son rôle traditionnel »

    […] Sabbataï émancipe la femme de son rôle traditionnel […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s