Mohammed Ibn Abdelwahab, le Wahabisme et les Saoud

Publié le Mis à jour le

Muhammad Ibn Abdelwahab :

Né en 1703 à Aynia dans le  Nejd (une partie de l’Arabie Saoudite d’aujourd’hui), il a commencé à étudier le Coran à l’âge de 10 ans puis le Fiqh sous la tutelle de son père, un savant hanbalite renommé. Il voyagea ensuite pour continuer son enseignement entre la Mecque, Médine et  Bassora (Irak). Il retourna ensuite à son village pour prêcher l’unicité absolue et l’adoration de Dieu uniquement.

Il fut épaulé dans sa quête par le prince Mohammed Ibn Saoud et ont réussi à unifier la péninsule arabique qui était alors divisée en plusieurs tribus. Il est mort en 1772 et ses disciples ont continué à propager le message du Tawhid.

First_Saudi_State_Big

Sa doctrine, At-tawhid (l’unicité) :

Durant la période où a vécu Mohammed Ibn Abdelwahab, la oumma musulmane vivait une dégradation de ses croyances à cause de la propagation des innovations qui n’ont aucun rapport avec les préceptes de l’islam. L’adoration des tombeaux avait aussi atteint son paroxysme et de nombreuses sectes égarées se prétendaient de l’islam. De nombreuses pratiques comme le port des gris-gris, la visite des diseurs de bon-aventure, les sorciers, la construction des mausolées sur les tombes des pieux, l’imploration des morts et des vivants, l’intercession, les sacrifices pour les pieux, les serments par d’autres que Dieu, etc… sont apparues parmi les musulmans et se sont propagées donnant naissance à un islam vidé de tous ses principes et surtout de sa principale prescription : l’adoration de Dieu seulement.

وَأَنَّ الْمَسَاجِدَ لِلَّهِ فَلَا تَدْعُوا مَعَ اللَّهِ أَحَدًا – الجن 17

Les mosquées sont consacrées à Allah: n’invoquez donc personne avec Allah.

Ibn Abdelwahab, passa sa vie à combattre cette forme égarée d’idolâtrie. Il commença par détruire les mausolées de la même façon que le prophète Abraham détruisit les idoles vénérées par son peuple et que le prophète Mohammed celles qu’abritaient la Kaaba. Évidemment, ceci ne pouvait pas passer inaperçu et il se fit rapidement de nombreux ennemis parmi les communautés qui profitaient de ce marché juteux qu’est la visite des tombeaux et les dons d’argent et de sacrifices qui en découlaient.Ces pratiques sont devenues tellement ancrées qu’il a connu une résistance farouche de la part de certains leaders religieux de son époque. De nombreuses voix se sont levées pour discréditer cette “nouvelle religion”.

Les pratiquants de ces superstitions aussi -convaincus qu’il s’agit d’actes les rapprochant de Dieu- n’ont pas apprécié la campagne d’Ibn Abdelwahab et tout ce beau monde appuyé par les communautés soufie et chiite, les astrologue, les pseudo-guérisseurs et autres charlatans ont tout fait pour se mettre sur la voie de la cause l’homme à la tête de ce retour à l’origine et de cette purification de la religion. On le traita d’hérétique, de collabo, de Takfiri et ses disciples aujourd’hui sont traités d’extrémistes, de terroristes, d’intolérants… De la même façon, le prophète fut traité de menteur, de magicien, de poète par les mécréants.

وَعَجِبُوا أَن جَاءَهُم مُّنذِرٌ مِّنْهُمْ وَقَالَ الْكَافِرُونَ هَذَا سَاحِرٌ كَذَّابٌ –ق 3

Et ils (les Mecquois) s’étonnèrent qu’un avertisseur parmi eux leur soit venu, et les infidèles disent: ‹C’est un magicien et un grand menteur,

At-tawhid (l’unicité de Dieu) est la raison pour laquelle Dieu a envoyé les prophètes et révélé les livres sacrés. Toutes les religions ont pour premier et principal but de combattre le Shirk (polythéisme).

إِنَّ اللّهَ لاَ يَغْفِرُ أَن يُشْرَكَ بِهِ وَيَغْفِرُ مَا دُونَ ذَلِكَ لِمَن يَشَاء وَمَن يُشْرِكْ بِاللّهِ فَقَدِ افْتَرَى إِثْمًا عَظِيمًا –النساء 47

Certes Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne quelque associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Allah quelque associé commet un énorme péché.

Nouh (Noé) a été envoyé à son peuple lorsque ceux-ci ont commencé à vénérer les cinq personnages les plus pieux de leur génération que sont  ” Wadd, Suwaa, Yaghouth, Yaouq et Nasr ” (Sourate Nouh 24). Ces hommes étaient de leur vivant un exemple à suivre en termes de bonté et de dévotion, à leur mort des statues les représentant ont été érigées en souvenir de leur piété. Après quelques génération, le peuple de Nouh a commencé à les vénérer.

Le wahhabisme n’est ni une voie ni un groupe. C’est un simple appel au Tawhid, à la revivification des pratiques religieuses originales étouffées sous la multitudes, de sectes, des groupes, d’interprétations. C’est un retour à la aquida authentique du prophète et de ses compagnons. Et de la même façon que le prophète et ses compagnons ont connu une résistance de la part des adorateurs d’idoles, les nouveaux polythéistes ont essayé de freiner l’avancée de ce mouvement. Même s’il s’agit de l’essence même de l’islam, certains ont du mal à l’accepter et le combattent de toutes leurs forces comme s’il s’agissait d’un dogme totalement étranger à cette religion.

أَجَعَلَ الْآلِهَةَ إِلَهًا وَاحِدًا إِنَّ هَذَا لَشَيْءٌ عُجَابٌ –ص 5

Réduira-t-il les divinités à un Seul Dieu? Voilà une chose vraiment étonnante

Les ennemis de l’islam se sont aussi alliés à cette propagande pour altérer l’image de cet appel au Tawhid, il leur est plus favorable que les musulmans se noient dans les abîmes des innovations, de l’ignorance, des pratiques païennes, de l’adoration des Awliya et des “pieux” que de revenir à un islam authentique, nettoyé de ces rituels fétichistes. Car c’est cette croyance en l’unicité et la foi pure, associés à une confiance absolue placée en Dieu qui a permis aux musulmans de braver tous les obstacles depuis la révélation du message.

Les Saoud et les américains :

Les Saoud ont exploité la voie de Mohammed Ibn Abdelwahab pour asseoir leur domination sur le monde islamique. Il ont profité de la pureté de cet appel au Tawhid pour s’ériger en représentants de l’islam d’autant plus qu’ils ont réussi grâce à l’appui britannique à s’emparer de la Mecque et justifier leur régime aux yeux des musulmans.

Ce n’est qu’avec la prise du pouvoir de Abdel Aziz Ibn Saoud et son alliance avec les occidentaux que le « Wahabisme » est devenu un outil politique. Ce roi et ses héritiers ont prêté allégeance aux américains en effectuant un pacte ; pétrole contre protection.

1Abdel Aziz Ibn Saoud et Franklin Roosevelt

Ils ont offert aux ennemis de la voie du Tawhid le bâton pour faire battre l’islam, sali la mémoire de Mohammed Ibn Abdelwahab et fait entrer les mécréants sur les terres sacrées qui abritent la Mecque. Les générations qui suivirent n’ont fait qu’empirer les choses, justifiant leur égarement à l’aide de savants et d’imams complètement acquis à leur traîtrise ou ne possédant pas assez de courage pour s’opposer à leurs régents.

Ils ont, entre autre, réduit les libertés, combattu le jihad et les savants religieux intègres (plus de 3000 savants sont en prison aujourd’hui), empêché leur peuple de participer à la vie politique, favorisé les non-musulmans au détriment des musulmans, se sont tus face à l’occupation de la Palestine, rendus le hajj difficile en établissant de nombreuses conditions, se sont accaparés les richesses du pays et placé leurs hommes à tous les postes de responsabilité, etc…

Source : http://abouhamza.wordpress.com/2012/06/04/muhammad-ibn-abdelwahab-le-wahabisme-et-les-al-saoud/

__________________________

Notes :

Je me suis permis de corriger légèrement l’article car apparemment l’auteur a confondu le roi Fayçal d’Irak (1885 – 1933), le fils du Chérif Hussein de la Mecque, et le roi Fayçal d’Arabie Saoudite (1904 – 1975).

Le roi Fayçal 1er d’Irak a conclu un pacte avec Chaim Weizmann, qui porte pour le nom « Accord Fayçal-Weizmann », en 1919 où le roi Fayçal 1er accepte l’application de la Déclaration Blafour, qui prévoit la création d’un foyer national juif en Palestine, à la condition que les britanniques respecte leur promesse d’indépendance envers les arabes.

weizmann_and_feisal_1918Chaim Weizmann et le roi Fayçal 1er

Publicités

7 réflexions au sujet de « Mohammed Ibn Abdelwahab, le Wahabisme et les Saoud »

    Ali a dit:
    juin 21, 2013 à 7:22

    Personnellement je me méfie de ce mouvement extrêmement influent sur le net en France car malgré la tournure que veut faire prendre cet article à la vie de Muhammad Ibn Abdelwahab que d’ailleurs je ne critique pas et dont je ne connais pas beaucoup l’oeuvre, celui s’est sciemment allié aux Saoud pour la conquête de différents territoires et se sont donc attaqué attaquer directement à l’empire califale.
    De plus aujourd’hui, le wahabisme même si il s’agit du nom donné par les détracteurs du mouvement, le wahabisme étant le salafisme en vérité ne cautionne pas le mawlid (que moi-même je délaisse car je préfère éviter le doute) mais d’un autre coté permet la célébration d’une commémoration de la mort (ou naissance, je ne suis plus trop sur) de Mohammed Ibn Abdelwahab d’une durée d’une semaine.
    Il faut aussi ajouter que le fait de faire rentrer les mécreants en terre sacrée a été cautionné par le sheikh Ibn Baz qui suit la voie de Mohammed Ibn Abdelwahab, et a par conséquent accepter le fait de s’allier au mécréant afin d’entrer en conflit contre d’autres musulmans.

    Après cela peut se comprendre car ce mouvement se considère aujourd’hui comme étant le groupe sauvé et considère donc l’immense majorité des musulmans comme des apostat et des mécréants.

    Je trouve dommage que cet article ne soit pas impartial, et même pire en donnant un statut quasi-prophétique à un autre homme que les prophètes et messagers, surtout que j’apprécie ce site.
    Après je n’ai pas écrit ce long commentaire pour faire une critique de Mohammed Ibn Abdelwahab ou même une mise en garde, mais juste pour que vous pussiez faire attention à vérifier toutes les infos du fait du but de ton site qui est la ré-information.

    Mieux rester dans le sunnisme majoritaire qui se veut aussi la voie des pieux prédécesseurs.

      islamreinfo a répondu:
      juin 21, 2013 à 7:58

      La question est de savoir si Mohammed Ibn Abdelwahab est responsable de ce qu’on fait les Saoud jusqu’à nos jours ? Est-ce que le wahhabisme d’aujourd’hui est celui prôné par Mohammed Ibn Abdelwahab ? Si certains wahhabites commémore la mort de Mohammed Ibn Abdelwahab, est-ce que ce dernier en ait responsable ?

      A titre personnel, je ne suis pas sur que l’on puisse imputer tout cela à Ibn Abdelwahab, c’est pour cela que j’ai mis en avant cet article, après s’il y a des erreurs sur sa vie ou sur ce qu’il a prôné de son vivant (et pas sa forme actuel par les wahhabites), je suis preneur. Or, jusqu’à aujourd’hui je n’ai pas entendu de critique sur le dogme de Ibn Abdelwahab mais je peux me tromper, je ne suis pas un expert sur la question.

      Sinon je suis aussi critique sur la révolte des Saoud contre l’Empire Ottoman, leur alliance avec les anglais et les américains, pareil pour les arabes du début du 20e siècle qui ont trahi les Ottoman et aussi envers les Sultan Ottoman qui ont voulu adopter le modèle occidental à la place du modèle islamique.

    Ali a dit:
    juin 21, 2013 à 8:20

    Je n’impute pas cela sur lui mais je suis disait juste qu’il n’était pas tout blanc et qu’il a notamment pris les armes pour participer à la révolte des Saoud.
    Après sur le dogme lui même j’ai précisé que je ne connaissais pas assez pour en parler, et puis j’ai surtout évoqué  » le wahabisme » d’aujourd’hui car c’est celui que suivent les gens.

      islamreinfo a répondu:
      juin 21, 2013 à 8:28

      Je suis totalement d’accord avec vous, je ne dis pas que cet homme est tout blanc, d’ailleurs. Le but du présent article était d’essayer de faire la lumière sur le dogme de Ibn Abdelwahab car en général c’est ce qu’on lui reproche, or quand on regarde bien, il me semble pas que se soit le père de certains wahhabites de nos jours.

        Ali a dit:
        juin 21, 2013 à 8:59

        C’est vrai que je doute qu’il puisse agrée certains point du wahabisme actuel, après ce qui a motivé ma remarque c’est surtout que l’article donne presque l’impression que Ibn Abdelwahab n’avait pas de lien avec la rébellion des Saoud.
        Sinon merci pour tout ces articles qui permettent d’apprendre pas mal de choses.

    islamreinfo a répondu:
    juin 21, 2013 à 9:10

    L’auteur s’est principalement concentrer sur le dogme professé par Ibn Abdelwahab que sur les actes militaire des Saoud. Si j’ai mis en avant cet article c’est pour essayer de comprendre quel est la doctrine de Ibn Abdelwahab et non pas pour ses liens avec la famille Saoud que j’ai mise en lumière dans la section Abolition du Califat.

    Et si je ne me trompe pas, le Nejd n’était pas sous domination Ottoman et si on regarde la carte plus haut, on remarque que Mohammed Ibn Saoud et Mohammed Ibn Abdelwahab étaient mort depuis longtemps avant d’essayer de prendre possession des territoires ottoman en arabie qui n’était autre que la région du Hidjaz.

    Ali a dit:
    juin 21, 2013 à 9:21

    ah oui c’est vrai c’est leurs enfants et petits-enfants qui se sont attaqué à des territoires ottomans.
    je me suis trompé désolé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s