Société moderne partie 2 : De la Renaissance à la Réforme protestante

Publié le Mis à jour le

29_reforme_protestanteEn 1453, les Ottomans prennent possession de Constantinople, ce qui marque la chute de l’Empire byzantin. Des savants grecs vont fuir vers l’Europe occidentale et y apporte des « trésors littéraires de l’antiquité ». L’Eglise catholique vit d’un bon œil l’étude de ces œuvres païenne et voulue les utilisés pour son compte. Pour cela, elle prit sous son aile, les écrivains les plus renommés mais ces derniers ne tardèrent pas à devenir les ennemis de l’Eglise.

Henri Delassus nous dit : « Ces écrivains sont les initiateurs de la civilisation moderne […]. Pour ces intellectuels et leur disciples, l’ordre surnaturel fut mit de côté, la morale devint la satisfaction donné à tous les instincts, la jouissance sous toutes ses formes fut l’objet de leur poursuites. La glorification du plaisir était le sujet préféré des dissertations des humanistes. Laurent Valla dans son traité « De voluptate » que « le plaisir est le vrai bien et qu’il n’y a d’autre bien que le plaisir ». Cette conviction l’amena, lui et bien d’autres, à poétiser les pires débauches. L’humanisme redevenu païen déifiait l’homme. »

Parti de l’Italie, l’humanise se répandit dans toute l’Europe. Dans son « éloge à la folie », Erasme prépara la voie à la Réforme protestante dont Luther ne fera qu’exécuter la vision d’Erasme. La Renaissance engendra donc la Réforme et de la Réforme découlera la Révolution « dont le but avoué est d’anéantir la civilisation chrétienne pour lui substituer par tout l’univers la civilisation moderne ».

Vous l’aurez remarquer, le but rechercher par les humanistes et les révolutionnaires est encore d’actualité de nos jours avec un Occident athée qui cherche à imposé sa domination et son model « démocratique » partout dans le monde et s’il trouve une quelconque résistance, ils n’hésitent pas à propager ce qu’il appel le « progrès » et la « démocratie » par les bombes.

Les humanistes ayant leur académies dans les cours des princes, la Réforme fut diffusé plus rapidement et accepter plus largement par le peuple. Selon Henri Delassus, « le protestantisme provient de l’Allemagne et surtout de Genève. Elle est protestation contre l’Eglise et contre Dieu. Comme Lucifer, le protestantisme proclame la liberté, celle des rebelles, celle de Satan : le libéralisme. »

Définition du libéralisme : « Doctrine politique qui réclame la liberté politique, religieuse, économique, etc…, dans les principes de 1789 ».

Henri Delassus continu : « La Réforme promet le Paradis à toute homme, même le plus criminel, sous la seule réserve d’un acte de foi intérieur. Les hommes sont donc assuré d’aller au Paradis tout en continuant de se livrer au péché, même au crime. Le protestantisme prêche aux individus la foi sans les œuvres. Un fois qu’il se sentit assez fort, il voulu s’emparer du royaume afin de l’arracher à ses traditions et le façonner à sa guise. En France, les protestants montèrent les échelons jusqu’à dominé l’Etat et voulurent fonder une démocratie. La guerre de religion frappera la France durant 50 ans dont l’un des épisodes les plus tragique fût le massacre de la Saint Barthelemy en 1572. Louis XIII (1601 – 1643) et Louis XIV (1638 – 1715) remirent la France sur le chemin de la civilisation catholique. Cependant, Louis XIV commis une faute : celle d’avoir accepté la déclaration de 1682 ».

Cette déclaration n’accorde qu’une valeur spirituel au Pape et il est impossible pour ce dernier de s’ingérer dans les affaires temporel de l’Etat français.

« Ceci fût le premier pas vers la sécularisation ( = domaine laïc / temporel / matériel ) ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s